Mathieu Gallet : "Majelan va permettre de découvrir tous les contenus audio disponibles gratuitement"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'ancien PDG de Radio France a lancé Majelan, une plate-forme qui agrège 280.000 contenus audios parlés. Il est venu la présenter et la défendre au micro d'Europe 1.
INTERVIEW

La plate-forme de podcasts Majelan a été lancée durant la première semaine de juin. Son créateur, Mathieu Gallet, ancien PDG de Radio France, était l'invité du Grand journal de Philippe Vandel pour présenter son produit culturel.

Le 'Netflix' de l'audio parlé

Majelan ? Mathieu Gallet va directement à la simplicité : "C'est d'abord une application qu'on télécharge sur son smartphone", décrit-il avant de développer : "Et qui va permettre de découvrir tous les contenus audio disponibles gratuitement. Ce qu'on appelle des podcasts (...), ça peut être des émissions de radio, ça peut être des créations originales" mais aussi des archives de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), qui est partenaire.

L'ex numéro 1 de la radio publique compare sa formule à Netflix en ce qui concerne la vidéo ou Spotify dans le ciel musical : "Quand vous regardez ce que fait Netflix, ce que fait myCanal, c'est une expérience révolutionnaire. (...) C'est simple, c'est pratique, c'est fluide, c'est beau. Quand on regarde Spotify, Deezer, Apple music, même chose. Aujourd'hui, sur les contenus audio parlés - les podcasts - on n'a absolument pas ce même niveau d'expérience utilisateur. C'est ce qu'on a voulu créer avec Majelan", décrit-il.

Radio France en désaccord

280.000 contenus sont annoncés sur la plate-forme, avec des thématiques, des catégories, dans le but de faciliter les recherches. "C'est une offre internationale", argumente Mathieu Gallet qui propose ainsi des contenus qui proviennent à la fois "des replay de radios et des podcasts originaux de tous les continents". Mais c'est aussi là qu'est l'accroc. Reprendre les contenus des radios pose la question d'avoir ou non l'autorisation. Le groupe Radio France a d'ailleurs fait savoir qu'il s'opposait à cette diffusion. "On a des discussions avec toutes les radios", glisse Mathieu Gallet avant de contourner le problème : "Ces contenus sont disponibles gratuitement par des flux RSS. Nous, on ne fait qu’agréger ces flux", conclut-il.

Du gratuit, mais aussi du payant

À l'offre gratuite de Majelan s'ajoutent dès à présent quelques contenus payants sur l'offre 'Majelan plus'. En l'espèce "sept programmes originaux pour le lancement", comme des lectures de nouvelles de Maupassant par des stars de la télé telles Jean-Luc Reichmann ou Claire Chazal. "Notre idée est de conquérir un public qui, aujourd'hui, n'écoute pas de podcast."

Europe 1
Par Aurélie Dupuy