La série de TF1 "Section de recherches" s'arrête après 15 ans de bons et loyaux services

, modifié à
  • A
  • A
Pendant 15 ans et 14 saisons, la série a raconté le quotidien de cette unité spéciale de la Gendarmerie nationale. 7:04
Pendant 15 ans et 14 saisons, la série a raconté le quotidien de cette unité spéciale de la Gendarmerie nationale. © Capture d'écran TF1 Replay
Partagez sur :
La série "Section de recherches", qui suit le quotidien d'une unité spéciale de la Gendarmerie nationale depuis 14 saisons, va s'arrêter, selon une information de Satellifax. La production promet tout de même une soirée spéciale pour le final, qui ne devrait pas décevoir les fans. 

Clap de fin pour l'une des plus anciennes séries de TF1. Après Alice Nevers et Profilage, c’est au tour d'une autre série de la Une, Section de recherches, de tirer sa révérence, selon une information du média Satellifax. Pendant 15 ans et 14 saisons, la série a raconté le quotidien de cette unité spéciale de la Gendarmerie nationale chargée des affaires sensibles comme les enlèvements, les disparitions ou les crimes les plus sordides.

Une soirée spéciale pour le final

Mais la société qui produit la série, Auteurs Associés (Mediawan), promet de ne pas laisser les fans de Section de recherches sur leur faim. La série devrait se terminer sur un final spécial, à travers une ultime soirée. Une information confirmée par Fabienne Carat, qui joue le personnage de la commandante Jeanne Lorieux depuis l'année dernière. Dans une story sur son compte Instagram, l'actrice répond à un fan qui lui demande si la série s'arrête après la saison 14. Elle écrit : "il y aura une soirée spéciale ! Une 'mini-saison 15' de deux épisodes".

Cet arrêt reste un mystère pour certains, car les audiences sont plutôt bonnes. Les huit derniers épisodes ont enregistré 5,7 millions de téléspectateurs en moyenne le jeudi soir, soit 25% de part d’audience. C’est un million de téléspectateurs de plus que lors de la saison précédente. Ce qui est en cause, c’est la part de marché sur la cible commerciale, notamment les femmes de moins de 50 ans. Cette part d'audience n’était que de 17,7% lors de la dernière saison, qui a pris fin le mois dernier… Un score insuffisant pour TF1.

Europe 1
Par Antoine Genton, édité par Justine Hagard