"Game of Thrones" : George R. R. Martin confie pourquoi il tue autant de personnages

  • A
  • A
L'auteur américain George R. R. Martin.
L'auteur américain George R. R. Martin. © AFP
Partagez sur :
Dans une interview accordée au réseau de télévision américain PBS, l'auteur de "Game of Thrones" explique pourquoi il a tué tant de personnages-clés dans ses romans.

Si vous avez pleuré devant la mort de Robb Stark, c'est de la faute à... J. R. R. Tolkien. Dans une interview accordée au réseau de télévision américain PBS, George R. R. Martin, le créateur de la saga de roman Game of Thrones, qui a donné la série mondialement connue, explique pourquoi il a tué tant de personnages-clés dans son oeuvre. Entre Viserys Targaryen, Ned Stark, Robb Stark, Joffrey Baratheon ou encore Tywin Lannister, il est vrai que les fidèles de la saga ne comptent plus la disparition des personnages centraux.

"J. R. R. Tolkien venait de briser une règle". Lecteur de la saga Le seigneur des anneaux, George R. R. Martin a 13 ans lorsqu'il se plonge dans l'univers de la série de romans fantastiques de J. R. R. Tolkien. Et c'est à la fin du tome 1 qu'un des personnages principaux du livre meurt : Gandalf le Gris. "Je ne peux pas expliquer l'impact que cela eu sur moi à cet âge. (...) Tolkien venait de briser une règle et pour ça, je l'aimerais pour toujours", raconte George R. R. Martin, 69 ans aujourd'hui.

"Dès que vous tuez Gandalf, le suspense de tout ce qui suit est mille fois plus grand. Parce qu'à partir de là, n'importe qui peut mourir", explique l'auteur de Game of Thrones. "Bien sûr, cela a eu un profond effet sur ma propre volonté de tuer des personnages", confie-t-il. Une influence certaine donc, même si dans Le seigneur des anneaux, J. R. R. Tolkien ressuscite Gandalf dans le tome 2.

Pour rappel, l'ultime saison de Game of Thrones sera diffusé en avril 2019. Et il est fort à parier que des personnages centraux passent, une fois de plus, à la trappe...

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau