France-Ecosse ou Koh Lanta ? "Ce soir, l'épreuve des poteaux, c'est sur France 2 !"

  • A
  • A
Matthieu Lartot commentera France-Ecosse, un match décisif pour le tournoi des Six Nations, vendredi soir sur France 2. 2:55
Matthieu Lartot commentera France-Ecosse, un match décisif pour le tournoi des Six Nations, vendredi soir sur France 2. © Europe 1
Partagez sur :
Décalé en raison de cas de Covid-19 dans l'effectif français, le match de rugby France-Ecosse, décisif pour le tournoi des Six Nations, a été reprogrammé vendredi soir… Soit le même jour que "Koh Lanta", laissant augurer une âpre bataille d'audiences.
INTERVIEW

Les "armes secrètes" de la nouvelle saison de Koh Lanta ont trouvé leur public : pour le premier épisode de sa nouvelle saison, l'émission phare de TF1 a rassemblé 5,7 millions de téléspectateurs, mi-mars. Mais seront-ils tous au rendez-vous vendredi soir ? Face au jeu présenté par Denis Brogniart, France 2 propose en effet un autre programme alléchant : le match de rugby France-Ecosse, décisif pour la victoire finale du Tournoi des Six Nations

Des chiffres impressionnants pour France-Pays de Galles

Décalé en raison de nombreux cas de Covid-19 dans l'effectif français, le match reprogrammé à vendredi pourrait en effet voir la France remporter le titre, à condition qu'elle gagne avec au moins 21 points d'écart. Un suspense qui pourrait attirer des amateurs de sport déjà très nombreux devant France-Pays de Galles, samedi dernier. "On a eu un pic à plus de 7 millions en fin de match, et 6,1 million de téléspectateurs en moyenne", se félicite sur Europe 1 Matthieu Lartot, qui commente le rugby pour France Télévisions. 

Cette audience, la meilleure réalisée par France 2 un samedi soir depuis 2012, lui a permis de dépasser The Voice, un autre programme bien installé sur TF1. De quoi s'attendre à un match des audiences serré vendredi ? "Ce soir, l'épreuve des poteaux, c'est sur France 2", sourit Matthieu Lartot. "Et puis le sport, ça se regarde en direct. Koh Lanta, ça peut se regarder en replay", abonde sa collègue Cécile Grès au micro de Philippe Vandel. 

"On a été sevrés de bons résultats pendant pas mal d'années, presque 10 ans, et on retrouve une équipe de France extrêmement enthousiasmante, jeune, avec des vedettes, comme Antoine Dupont ou Romain Ntamack", argue encore la journaliste. "Et puis surtout ces matches, en plus d'être des victoires, sont de beaux matches de rugby. A l'époque à laquelle on vit, avoir de grands moments de sport, c'est essentiel. C'est ce que les gens cherchent, peut-être." Réponse demain, avec les chiffres d'audience de ce match derrière le match.

Europe 1
Par Margaux Lannuzel