France 3 diffuse le dernier "Pièces à conviction", après 20 ans à l'antenne

  • A
  • A
Partagez sur :
Lancé en 2000 par Elise Lucet, le magazine d'investigation de France 3 "Pièces à conviction" diffuse mercredi soir son dernier numéro avant extinction définitive des feux. Virna Sacchi, qui présente l'émission depuis 2016, explique dans "Culture Médias" ce qui attend les téléspectateurs pour cette ultime soirée.

C'est l'une des victimes de la rentrée de janvier 2021 de France Télévisions. Le magazine d'investigation de France 3Pièces à conviction s'arrête après 20 ans passés à l'antenne et une ultime émission diffusée mercredi soir. Elise Lucet avait lancé le programme en 2000. Virna Sacchi en a récupéré les rênes en 2016. Certaines enquêtes de Pièces à conviction ont marqué l'histoire de la télé, à commencer par les révélations sur les finances occultes du RPR, en 2000, qui impliquaient le président de la République, Jacques Chirac.

En 2017, le magazine de France 3 a levé le voile sur la maltraitance dans les Ehpad. En 2019, il a fait bouger les lignes avec son reportage sur les enfants placés. C'est d'ailleurs la suite de ce reportage que proposera mercredi soir Virna Sacchi, pour la dernière émission. "Terminer avec les enfants placés nous tenait vraiment à cœur, parce que c'est une cause que l'on a défendue et qui nous a tous animés au sein des équipes", explique-t-elle.

Retour sur une enquête marquante

On estime le nombre d'enfants placés en France à 200.000. "Notre première enquête a créé un électrochoc et a suscité énormément d'attentes", se souvient la présentatrice. "Donc on s'est dit qu'il fallait, deux ans après, faire le point et explorer de nouveaux volets de la protection à l'enfance." Depuis la première enquête, il y a certes eu quelques avancées, notamment grâce à des initiatives locales, mais le bilan reste décevant.

"Malheureusement, le temps de l'administration et de la politique n'est pas vraiment celui des enfants placés", regrette Virna Sacchi. "Des jeunes sont encore placés à l'hôtel, des décisions de placement mettent des mois à être appliquées, l'absence de structure de pédopsychiatrie est toujours criante, et des jeunes ne retrouvent toujours mis à la porte sans solution à leur majorité."

L'enquête "Enfants placés : que fait la République ?" est diffusé dans le dernier numéro de Pièces à conviction, mercredi soir à 21h sur France 3.

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri