VIDÉO - "Destination Eurovision" : des opposants à l'Eurovision en Israël envahissent le plateau en direct

  • A
  • A
La chanteuse Netta Barzilai venait de se produire lorsque des manifestants sont montés sur scène.
La chanteuse Netta Barzilai venait de se produire lorsque des manifestants sont montés sur scène. © Francisco LEONG / AFP
Partagez sur :
L'émission "Destination Eurovision", qui vise à sélectionner le candidat qui représentera la France au célèbre concours musical, a été perturbée samedi soir par des manifestants opposés à la tenue de l'événement en Israël. 

Remporté par l'Israélienne Netta Barzilai l'année dernière, le concours de l'Eurovision doit être organisé en mai prochain à Tel Aviv. Une localisation qui suscite les protestations de nombreux défenseurs de la cause palestinienne, dont certains ont envahi samedi soir le plateau de Destination Eurovision, en plein direct sur France 2. 

Une apparition éclair à l'écran. Dix minutes après le début de l'émission, qui doit permettre de sélectionner le candidat de la France pour l'événement, quatre manifestants se sont introduits sur scène. La gagnante de l'année dernière venait d'achever sa chanson Toy lorsqu'une femme brandissant une pancarte "Non à l'Eurovision 2019 en Israël" est brièvement apparue à l'écran. La caméra a presque immédiatement basculé sur un plan large, si bien que les téléspectateurs ne l'ont qu'entraperçue. Les militants ont rapidement été évacués, et la deuxième demi-finale du concours organisé par France 2 a repris normalement. 

Le happening a été revendiqué sur Twitter par le mouvement pro-palestinien "Boycott, désinvestissement, sanctions" (BDS). "En direct sur @France2tv, des militant·e·s BDS perturbent l’émission #DestinationEurovision pour protester contre la tenue de l’Eurovision 2019 en Israël. Pas de service public au service de l’apartheid !", s'est félicité le collectif. 

"Dialogue entre les peuples". Les manifestants ne seront pas poursuivis, selon les informations de 20 Minutes, qui a repéré l'incident. France 2 a simplement rappelé dans un communiqué la volonté de la France de participer à cette nouvelle édition de l'Eurovision, un "show de variétés incontournable" qui "s'attache à véhiculer des valeurs humanistes". "L’Eurovision est avant tout un divertissement d’une ampleur internationale [...] avec pour ambition universelle le dialogue entre les peuples, l’ouverture et le vivre-ensemble", a souligné la chaîne.