Tour de France : revivez la 8ème étape entre Dreux et Amiens

, modifié à
  • A
  • A
Et de deux pour Groenewegen !
Et de deux pour Groenewegen ! © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Après une nouvelle étape de transition, Dylan Groenewegen remporte sa deuxième victoire consécutive sur le Tour dans un sprint tendu. Europe1.fr vous fait vivre la course en direct.
L'ESSENTIEL

Dernier jour de plat avant les pavés et la montagne. Les sprinteurs, Dylan Groenewegen, Peter Sagan et Fernando Gaviria, ont une nouvelle fois été à la fête lors de cette huitième étape du Tour de France, entre Dreux et Amiens, où les Français ont été étonnamment absents.

Les trois infos importantes :

  • Deuxième victoire consécutive pour Dylan Groenewegen qui s'impose devant Greipel et Gaviria.
  • Julian Alaphilippe, Dan Martin, Bauke Mollema, le maillot à pois Toms Skujins, Christophe Laporte sont tombés et perdent 1'15".
  • Pas de changement pour le maillot à pois : Toms Skujins reste à pois après cette étape.

Le point à l'arrivée : Non il ne peut pas résister ! C'est un sprint, Démare n'est plus là, Sagan lance de loin, Greipel est juste derrière mais Groenewegen est le plus fort. Victoire de Dylan Groenewegen ! Entre Greipel et Gaviria ça a été très chaud, avec des coups de tête pendant le sprint. À voir s'il y a décision des commissaires de course !

Le point à 3 km de l'arrivée : Attaque de Philippe Gilbert mais peut-il résister jusqu'au bour ?

Le point à 7 km de l'arrivée : C'est fini pour Fabien Grellier, qui est élu combatif du jour. Ce sera un sprint à Amiens ! Le groupe Dan Martin n'a plus que 40" de retard. La Sky mène le peloton.

Le point à 10 km de l'arrivée : Fabien Grellier seul en tête, alors que Marco Minaard a été repris. Il a 2" d'avance. Le groupe Dan Martin est à plus d'une minute. 

Le point à 16 km de l'arrivée : Chute à l'arrière du peloton avec Julian Alaphilippe, Dan Martin, Bauke Mollema, le maillot à pois Toms Skujins, Warren Barguil, Christophe Laporte. Ce groupe est à plus d'1'30 du peloton. L'échappée n'a plus que 37" d'avance. Le maillot jaune Greg Van Avermaet a pris une seconde de bonification au Point Bonus. 

Le point à 28 km de l'arrivée : Le peloton gère l'écart, qui fait le yoyo entre 1'30" et 2'. Le sprint se prépare.

Le point à 45 km de l'arrivée : L'écart tombe sous les deux minutes, alors que le peloton est mené par la Quick-Step de Fernando Gaviria. L'étape arrive à Amiens, où le régional de l'étape est Arnaud Démare, né à Beauvais et a fait ses premières armes dans le club de Formerie, à 60 km de la ligne d'arrivée.

Le point à 60 km de l'arrivée : Le peloton est très étiré. L'écart tombe à 2'30", alors que le peloton roule dans la campagne de l'Oise.

Le point à 75 km de l'arrivée : L'écart continue inexorablement de diminuer. Le peloton, mené par les équipes de sprinteurs, a désormais 3'30" de retard sur le duo de tête. La tête de peloton roule vite, mais le vent est beaucoup trop faible (10 km/h) pour espérer une bordure lorsque la route sera découverte.

Le point au sprint intermédiaire (94,5 km) : Ils ne sont plus que deux en tête : Marco Minaard (Wanty) et Fabien Grellier (Direct Energie). Laurens Ten Dam s'est relevé. Le sprint est disputé pour empocher la prime de 1500€ et c'est Marco Minaard qui l'emporte. L'écart s'est stabilisé autour des 5 minutes. Dans le peloton, la bataille pour le maillot vert fait rage, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) remporte le sprint intermédiaire, devant Peter Sagan et Fernando Gaviria (Quick-Step).

Le point à 119 km de l'arrivée : Scénario plan-plan sur ce début d'étape. Le peloton gère l'écart qui est revenu à 4'30". L'une des préoccupations du jour, c'est le maillot vert, actuellement porté par Peter Sagan. C'est le 92ème jour en vert pour le Slovaque, sur les 117 étapes du Tour de France qu'il a disputé dans sa carrière. Soit 78% des étapes avec un maillot vert. Phénoménal !

Le point à 135 km de l'arrivée : l'écart se creuse. Le peloton roulant très tranquillement, les trois hommes de tête, sans forcer, prennent rapidement de l'avance. Ils comptent désormais 6'30'' d'avance. 

- Les trois hommes de tête :
Fabien Grellier (Direct Energie)
Marco Minnaard (NED/Wanty-Groupe Gobert)
Laurens Ten Dam (NED/Sunweb)

Le point à 150 km de l'arrivée : l'échappée du jour semble se dessiner. Dans un premier temps, le Néerlandais Laurens Ten Dam (Sunweb) se fait la belle tout seul. Il est rapidement rejoint par le Français Fabien Grellier (Direct Energie) et par un autre Néerlandais, Marco Minnaard (Wanty-Groupe Gobert). Rapidement, le trio prend de l'avance : l'écart est déjà de 3'30''. 

Le point à 160 km de l'arrivée : Le temps paraît très long sur la route du Tour. C'est l'heure de la pause WC pour le peloton. Je ne vous promets pas qu'on arrive avant la petite finale de la Coupe du monde !

Le point à 175 km de l'arrivée : Markus Burghardt s'arrête après avoir pris 40 secondes d'avance. Et joue au supporter pour ses copains ! Le peloton est désormais groupé.

Le point à 181 km de l'arrivée : Les coureurs sont rentrés et Christian Prudhomme donne le départ. Pas d'attaque dès le kilomètre 0 ! C'est l'Allemand Markus Burghardt (Bora) qui prend la poudre d'escampette, alors que le peloton musarde. Il a de la famille dans la région de Dreux. Derrière, problème mécanique pour Dimitriy Gruzdev (Astana), qui rentre facilement dans le peloton.

Le point au départ : Du plat, encore du plat, toujours du plat. Cette étape est une nouvelle fois réservée aux sprinteurs. Sur les 181 km entre Dreux et Amiens, le vent pourrait jouer les troubles-fête dans la campagne, avec des tentatives de bordures. Deux côtes de 4ème catégorie sont répertoriées sur cette étape : la côte de Pacy-sur-Eure (à 146 km de l'arrivée) et la côte de Feuquerolles (à 71,5 km). L'Allemand Nils Politt (Katusha) et le Français Warren Barguil (Fortunéo-Samsic) a eu un problème technique, le départ réel est donc légèrement retardé.

Le point sur les classements

Le général :

1. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) - 22h35’46’’.
2. Geraint Thomas (GBR/SKY) à 6'’
3. Tejay Van Garderen (USA/BMC) à 8’’
4. Julian Alaphilippe (FRA/QST) à 9’’
5. Philippe Gilbert (BEL/QST) à 15’’

Maillot vert : Peter Sagan (SVK/BOR) - 234 pts
Maillot à pois : Toms Skujins (LAT/TFS) - 6 pts
Maillot blanc : Soren Kragh Andersen (DAN/SUN)

Europe 1
Par Maxime Martinez