Arte Radio lance "Suprême NBA" un podcast sur la folie du basket US dans les années 1990

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Arte Radio propose à partir de jeudi un nouveau podcast, en trois épisodes de 30mn, intitulé "Suprême NBA". Il retrace, pour les passionnés et les novices, l'âge d'or du basket américain des années 1990.

Son titre est un clin d’œil au groupe de rap mythique des années 1990, Suprême NTM. Disponible sur Arte Radio et toutes les plateformes dédiées, le nouveau podcast Suprême NBA explore dès ce jeudi l'histoire de la National basket association (NBA) et la fièvre qui gagne ce sport dans les années 1990. C’est à cette époque que la France commence à se passionner pour le basket américain et ses stars comme Michael Jordan.

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

La voix mythique des matchs NBA sur Canal+

Suprême NBA propose un mélange des souvenirs personnels de son créateur, Alexandre Duval, un retour sur des parcours de pros, et des archives commentées par George Eddy, la voix mythique des matchs NBA sur Canal+.

Mais Alexandre Duval l'assure sur Europe 1, le podcast ne s’adresse pas qu'aux passionnés. "Le but est de pouvoir intéresser ceux qui s'y connaissent en basket. Et pour les gens de ma génération de retrouver une madeleine de Proust avec des documents et des archives de l'époque", explique-t-il. "Mais le but est aussi de pouvoir intéresser les gens qui ne s'intéressent pas plus que cela au basket. Arte Radio n'est pas forcément un lieu où l'on va entendre beaucoup de choses sur le sport, l'idée est d'avoir des angles sociologiques, marketing et psychologiques qui peuvent, je crois, parler à tout le monde."

 Les trois épisodes d’une trentaine de minutes de Suprême NBA sont d'ores et déjà en ligne.

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri