Un prêtre espagnol tué au Burkina Faso dans une attaque djihadiste

  • A
  • A
© JOSE JORDAN / AFP
Partagez sur :

Quatre douaniers ont également été tués dans l'attaque.

Un prêtre espagnol a été tué vendredi au Burkina Faso lors d'une attaque attribuée à des djihadistes contre un poste mobile de douane, selon un communiqué de la congrégation des Salésiens de Don Bosco reçu samedi par l'AFP.

"Le Salésien espagnol Antonio César Fernández a été assassiné dans une attaque jihadiste entre le Togo et le Burkina Faso. Le missionnaire de 72 ans a été abattu aujourd'hui (vendredi) vers 15 heures", a annoncé la congrégation des Salésiens de Don Bosco sur son compte twitter. Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a réagi samedi à la mort du prêtre, par un message sur twitter. "Toute mon affection à la famille et aux collègues du missionnaire Antonio César Fernández et de toutes les victimes de l'attaque terroriste au Burkina Faso. Ma répulsion absolue face à cette attaque et ma reconnaissance aux coopérants et aux volontaires qui risquent leur vie en travaillant dans des zones de conflit", a déclaré le Premier ministre.

Quatre douaniers ont également été tués dans l'attaque, selon une source sécuritaire burkinabè.