Un Palestinien de 13 ans blessé par des tirs israéliens succombe

, modifié à
  • A
  • A
Au moins 132 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le 30 mars.
Au moins 132 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le 30 mars. © AFP
Partagez sur :
Zakaria Bechbach a été blessé à l'abdomen par des tirs de soldats israéliens, il y a quelques jours lors de manifestations dans la bande de Gaza.

Un Palestinien de 13 ans blessé par des tirs israéliens lors de protestations et violences récentes dans la bande de Gaza a succombé lundi, a annoncé le ministère de la Santé dans l'enclave palestinienne.

Zakaria Bechbach a été blessé à l'abdomen par des tirs de soldats israéliens il y a quelques jours lors de manifestations le long de la barrière séparant Israël de l'enclave palestinienne, à l'est du camp de réfugiés d'Al-Bureij, a indiqué Achraf al-Qodra, porte-parole du ministère de la Santé. Il n'a pas précisé la date exacte à laquelle l'adolescent avait été blessé.

Plus de 130 Palestiniens tués depuis le 30 mars. Au moins 132 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le 30 mars, début d'un mouvement de protestation dans l'enclave sous contrôle du mouvement islamiste Hamas, le long de la frontière. Aucun Israélien n'a été tué. Les habitants de Gaza manifestent contre le blocus israélien qui étouffe leur territoire depuis plus de 10 ans et pour le droit au retour des Palestiniens qui ont fui ou été chassés de leurs terres lors de la création d'Israël en 1948.

Un jeune homme de 24 ans tué lundi. Plus tôt lundi, un autre Palestinien de 24 ans a été tué alors qu'il s'approchait de la barrière frontalière. L'aviation israélienne a par ailleurs frappé lundi dans le nord de la bande de Gaza neuf "objectifs militaires" du Hamas, a rapporté l'armée. Celle-ci a dit riposter à l'envoi de cerfs-volants incendiaires vers le territoire israélien, qui ont déjà brûlé 3.000 hectares. Les raids aériens israéliens n'ont pas fait de victimes selon des responsables de la sécurité palestiniens.