Donald Trump dément avoir suggéré de bombarder les ouragans

, modifié à
  • A
  • A
Donald Trump a démenti avoir proposé de bombarder les ouragans.
Donald Trump a démenti avoir proposé de bombarder les ouragans. © JIM WATSON / AFP
Partagez sur :
Le président américain a dénoncé une "fake news" du site internet Axios.

Le président Donald Trump a démenti lundi avoir suggéré de lâcher des bombes nucléaires sur les ouragans avant qu'ils ne touchent les États-Unis, qualifiant l'information de "ridicule". 

"Fake news"

Selon le site internet Axios, le président américain a demandé au cours d'une réunion sur les ouragans s'il serait possible, pour les empêcher de se former complètement en mer, de lâcher une bombe atomique sur leur centre. D'après une source anonyme citée par ce site d'information, les personnes qui participaient à la rencontre en sont sorties perplexes. Il ne précise pas quand cette réunion aurait eu lieu.

Le chef de la Maison-Blanche, en déplacement en France pour le sommet du G7 de Biarritz, a démenti l'information, qu'il a qualifiée de "fake news" dans un tweet. "L'histoire d'Axios selon laquelle le président Trump voulait souffler les grands ouragans avec des armes nucléaires avant qu'ils n'atteignent la côte est ridicule. Je n'ai jamais dit cela. Juste une FAKE NEWS de plus!", affirme le président américain dans son message. 

Une idée loin d'être nouvelle

L'idée n'est pas nouvelle, précise Axios. Elle a été initialement émise dans les années 1950 par un scientifique qui travaillait pour le gouvernement américain, sous la présidence de Dwight Eisenhower. Depuis, elle resurgit régulièrement, bien qu'il y ait un consensus scientifique pour dire que cela ne marcherait pas.

L'agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) a une page dédiée à la question. "À chaque saison des ouragans, il est toujours suggéré que l'on devrait simplement utiliser des armes nucléaires pour essayer de détruire les tempêtes", a déclaré la NOAA. Non seulement une bombe ne modifierait pas la tempête, mais les vents répandraient rapidement les retombées radioactives sur les terres avoisinantes, a ajouté l'agence. "Inutile de dire que ce n'est pas une bonne idée", a estimé la NOAA. 

Selon Axios, Donald Trump avait déjà demandé une première fois, en 2017, si son administration devait bombarder des ouragans pour les empêcher de toucher terre. Dans cette conversation, le président n'avait pas évoqué l'emploi éventuel de bombes nucléaires, précise le site.