Syrie : la coalition affirme avoir détruit un site de l'Etat islamique dans une mosquée

  • A
  • A
Image d'illustration. Un groupe d'hommes des Forces démocratiques syriennes - FDS.
Image d'illustration. Un groupe d'hommes des Forces démocratiques syriennes - FDS. © DELIL SOULEIMAN / AFP
Partagez sur :
La coalition militaire dirigée par les Etats-Unis affirme avoir détruit samedi un centre de commandement du groupe Etat islamique installé dans une mosquée de Hajine, principale localité dans l'ultime poche du groupe djihadiste dans l'est de la Syrie.

La coalition militaire dirigée par les Etats-Unis a détruit samedi un centre de commandement du groupe Etat islamique installé dans une mosquée de Hajine, principale localité dans l'ultime poche du groupe djihadiste dans l'est de la Syrie, selon un communiqué de l'armée américaine.

Un "centre de commandement et de contrôle". Cette opération a été effectuée alors que des forces dirigées par les Kurdes sont en train de venir à bout des derniers combattants djihadistes de cette ville près de la frontière irakienne. Au moins 16 combattants de l'Etat islamique "lourdement armés" se trouvaient dans le "centre de commandement et de contrôle" de cette mosquée détruite par une "frappe de précision", selon le communiqué. Le site était utilisé pour "diriger des attaques contre les partenaires de la coalition", a ajouté l'armée américaine, en accusant l'organisation djihadiste de continuer à utiliser des sites "protégés" pour lancer des attaques "avec un mépris total pour les bâtiments comme pour les vies innocentes".

Hajine, l'un des derniers bastions du groupe Etat islamique. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) avait annoncé jeudi la prise de contrôle de Hajine par les Forces démocratiques syriennes, dominées par les Kurdes et soutenues par Washington, une importante percée dans leur offensive d'envergure pour éradiquer l'organisation djihadiste de l'est syrien.