Syrie : 38 civils tués dans des raids nocturnes sur Idleb

, modifié à
  • A
  • A
La zone est contrôlée par des rebelles et des djihadistes. © STRINGER / AFP
Partagez sur :

Les raids nocturnes attribués à l'aviation de la Russie ont frappé jeudi Zardana, zone contrôlée par des rebelles et des djihadistes.

Trente-huit civils ont été tués dans la province syrienne d'Idleb lors de raids nocturnes attribués à l'aviation de la Russie, alliée du régime syrien, selon un nouveau bilan publié vendredi par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

350.000 morts depuis 2011. Les raids ont frappé tard jeudi soir la localité de Zardana, contrôlée par des rebelles et des djihadistes dans cette province du nord-ouest du pays en guerre, selon l'OSDH. Un précédent bilan faisait état de 18 morts. Au moins cinq enfants ont été tués, tandis que 60 personnes sont blessées. 

La majeure partie de la province d'Idleb est contrôlée par les djihadistes de Hayat Tahrir al-Cham, une coalition dominée par l'ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie. Cette province, l'une des dernières à échapper en grande partie au pouvoir de Bachar al-Assad, est régulièrement la cible de raids meurtriers du régime ou de son allié russe.

Depuis l'entrée en scène de la Russie à ses côtés en 2015, le régime a regagné le contrôle de près de la moitié du territoire national. Plus de 350.000 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début du conflit en 2011.