Séisme en Italie : le dernier des enfants piégés est sain et sauf

  • A
  • A
Ciro, 11 ans, a été sorti des décombres au bout de 16 heures.
Ciro, 11 ans, a été sorti des décombres au bout de 16 heures. © Eliano IMPERATO / AFP
Partagez sur :
Les trois frères piégés dans les décombres de leur maison ont été secourus l'un après l'autre, le dernier a été extrait 16 heures après le séisme.

Les secouristes italiens ont annoncé mardi avoir réussi à extraire le dernier des trois enfants prisonniers des décombres, 16 heures après le séisme de magnitude 4 qui a fait deux morts lundi soir sur l'île italienne d'Ischia. Les pompiers, qui avaient extrait dans la nuit le père et Pasquale, 7 mois, sont restés en contact toute la nuit avec Mattias, 7 ans, et Ciro, 11 ans, avant de pouvoir les rejoindre dans la matinée et de les faire sortir l'un après l'autre.

Conscient lors de sa sortie. C'est le plus jeune, Matthias, qui a été sorti en premier vers 10h30 de l'amas de débris. En slip et couvert de poussière, il a été déposé sur une civière et conduit, un masque à oxygène sur le visage, vers une ambulance. Son frère Ciro a été sorti peu après 13h. Placé sur une civière, il a été emmené en ambulance vers l'hôpital pour des examens. Selon les journalistes qui l'ont vu passer, il était conscient. "Ciro aussi est sain et sauf ! Les pompiers n'ont pas cessé leurs efforts pendant des heures pour secourir les trois enfants", ont annoncé les pompiers sur Twitter.

En communication avec les secours. Le père des enfants à expliqué à des journalistes qu'il se trouvait dans la cuisine lorsque l'étage supérieur s'est effondré sur leur appartement. Les enfants étaient dans les chambres et son épouse, enceinte de 5 mois, était dans la salle de bain et a pu sortir par la fenêtre pour donner l'alerte. "Nous sommes restés en contact avec eux toute la nuit. Il y a eu une interruption de la communication à cause de leur fatigue. Puis ils se sont remis à parler et cela nous a réconfortés", a expliqué à la presse Luca Cari, porte-parole des pompiers italiens.

L'immeuble où ils se trouvaient dans la commune de Casamicciola, dans le nord de l'île, s'est effondré sous l'effet du séisme qui s'est produit lundi à 20h57, avec un épicentre à quelques kilomètres de profondeur au nord de l'île. Une femme âgée a été tuée dans la rue par des débris tombés d'une église à Casamicciola, tandis que le corps vraisemblablement sans vie d'une autre a été repéré dans des décombres, ont annoncé les autorités.