Sanctions commerciales des USA : la Chine se dit prête à des représailles

, modifié à
  • A
  • A
© MANDEL NGAN / AFP
Partagez sur :
La Chine a affirmé qu'elle ne resterait "pas les bras croisés" face aux nouvelles sanctions commerciales annoncées par Donald Trump.

Pékin s'est dit jeudi prêt à adopter "toutes les mesures nécessaires" pour se défendre, alors que le président américain Donald Trump s'apprête à annoncer de nouvelles sanctions commerciales contre la Chine, qu'il accuse de vol de propriété intellectuelle.

La Chine dénonce le "protectionnisme" de Washington. "La Chine ne restera pas les bras croisés (...) Nous prendrons immanquablement toutes les mesures nécessaires pour défendre résolument nos droits et intérêts légitimes", a indiqué le ministère chinois du Commerce dans un communiqué, dénonçant le "protectionnisme" et l'"unilatéralisme" de Washington.

Le soja, le sorgho et le porc concernés. Ces sanctions pourraient s'accompagner de mesures contre les investissements chinois aux États-Unis et concernant l'octroi de visas aux ressortissants chinois, indiquent les médias américains. Pékin pourrait, en rétorsion, viser des produits agricoles américains comme le soja, le sorgho et le porc, en privilégiant les régions qui ont voté pour Donald Trump lors de l'élection présidentielle de 2016.

Appelant les États-Unis à ne pas agir "sous le coup de l'émotion", le Premier ministre chinois Li Keqiang avait averti lundi qu'une guerre commerciale entre les deux grandes puissances "ne profiterait à personne".