Royaume-Uni : les conducteurs responsables d'un accident mortel risquent la prison à perpétuité

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

À la suite d'une consultation publique, le gouvernement britannique a décidé de relever le plafond des peines infligées aux conducteurs et notamment ceux qui ont causé un accident mortel après avoir consommé de la drogue ou s'être servi d'un smartphone au volant.

Les conducteurs britanniques reconnus coupables d'avoir causé un accident mortel avec des circonstances aggravantes risquent désormais la prison à perpétuité, selon une nouvelle loi votée par le Parlement cette semaine, rapporte le magazine spécialisé Turbo mardi. 

Un durcissement des peines. Pour réduire le nombre de morts sur les routes, les autorités britanniques ont lancé une vaste consultation publique en 2017. Et parmi les 9.000 personnes qui y ont participé, une majorité s'est prononcée en faveur d'un durcissement des peines.

De 14 ans de prison à la perpétuité. C'est le cas notamment des accidents mortels accompagnés de circonstances aggravantes comme la consommation de stupéfiants, d'alcool, d'excès de vitesse ou encore de l'utilisation du téléphone au volant. La peine maximale, qui était auparavant de 14 ans, a été relevée à la prison à perpétuité, mettant alors au même niveau un accident mortel de la route et un meurtre.

Le délit de "conduite dangereuse". Par ailleurs, 90% des répondants se sont déclarés favorables à la création du délit de "conduite dangereuse", toujours selon Turbo. En cas d'accident ayant entraîné la mort ou une blessure, cette circonstance pourra être retenue contre le conducteur dans certains cas (qui ne sont pas détaillés). La peine encourue alors n'a pas encore été décidée.

Quant aux cyclistes, eux aussi pourraient être concernés par cette nouvelle politique. La sanction pour ceux qui causeraient un accident mortel à vélo et sous influence (drogue, alcool..) pourrait être plus lourde, selon Caradisiac.com.