Record du nombre de femmes élues au Congrès américain

, modifié à
  • A
  • A
La Démocrate Cindy Axne a été élue à la Chambre des représentants dans l'Iowa, elle est l'une des premières femmes à occuper ce poste.
La Démocrate Cindy Axne a été élue à la Chambre des représentants dans l'Iowa, elle est l'une des premières femmes à occuper ce poste. © DAVID GREEDY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Ces élections de mi-mandat revêtent un caractère exceptionnel par le nombre de femmes élues au Congrès : au moins 120, contre 107 lors du dernier record. 

Avec au moins 120 femmes élues, le Congrès américain de 2018 bat son précédent record qui était de 107 après les élections de 2016. Pour la seule Chambre des représentants, le record est pour sa part déjà battu : au moins 99 femmes vont siéger à la "chambre basse", battant le précédent record qui s'élevait à 84 (sur un total de 435 sièges). C'est l'un des principaux enseignements à retenir à l'issue des élections de mi-mandat, qui se sont déroulées mardi aux États-Unis.

Encore 20 résultats attendus. Au total, 277 candidates se sont présentées aux différents postes disponibles lors de ces midterms et 120 d'entre elles ont été élues, selon les résultats partiels. 12 candidates ont été élues sénatrices (le précédent record était de 27), alors qu'un tiers des 100 sièges étaient renouvelés. Et neuf femmes ont été élues gouverneurs (le record est de 16) sur les 36 postes à pourvoir en 2018. Les résultats pour 11 candidates au Congrès sont encore attendus.

Des novices ont battu des représentants de longue date. Dix-neuf femmes, sur les 116 candidates qui se sont présentées pour la première fois, ont été élues. Elles siégeront toutes à la Chambre des représentants. "Plusieurs novices politiques ont déjà perturbé l'ordre politique en battant les titulaires en place depuis longtemps aux primaires de la Chambre. Maintenant, ils sont testés aux élections générales", souligne le Washington Post.

Une majorité de démocrates. Parmi les 116 femmes élues à la Chambre des représentants, au Sénat ou au poste de gouverneur, la grande majorité est démocrate, seules 18 candidates sont républicaines. Sur les 107 femmes qui siègent actuellement au Congrès, seules 29 sont républicaines. Deux Républicaines ont été élues au Sénat tandis que trois vont devenir gouverneur.

Des profils inédits. Ces femmes élues présentent également des profils inédits. Ilhan Omar (dans le Minnesota) et Rashida Tlaib (dans le Michigan) sont ainsi devenues les deux premières femmes de confession musulmane à être élues au Congrès américain. 

Alexandria Ocasio-Cortez, 29 ans, est devenue la plus jeune femme élue au Congrès dans sa circonscription de New-York. Debra Haaland et Sharice Davids - par ailleurs ouvertement homosexuelle - sont devenus, au Nouveau-Mexique et au Kansas, les premières femmes Amérindiennes à siéger au Congrès. Sylvia Garcia est par ailleurs l'une des premières femmes d'origine latino-américaine à être élue au Texas.

Plusieurs de ces députés, sénatrices et gouverneur sont également parmi les premières femmes à être élues à ces postes dans leurs États, à l'instar de Cindy Axne dans l'Iowa, Janet Mills (première gouverneur du Maine).