Pour les démocrates, Trump plonge les Etats-Unis "dans le chaos"

  • A
  • A
"C'est la veille de Noël et le président Trump plonge le pays dans le chaos", ont accusé lundi des responsables du parti démocrate.
"C'est la veille de Noël et le président Trump plonge le pays dans le chaos", ont accusé lundi des responsables du parti démocrate. © SAUL LOEB / AFP
Partagez sur :
Lundi, plusieurs responsables démocrates ont accusé le président américain Donald Trump d'être à l'origine du "shutdown" qui frappe les Etats-Unis depuis vendredi. 

Turbulences financières, paralysie d'une partie des administrations américaines, limogeage choc du ministre américain de la Défense : les démocrates ont accusé lundi Donald Trump d'avoir plongé les Etats-Unis dans "le chaos" à la veille de Noël, alors qu'aucune issue immédiate au "shutdown" ne se dessinait.

"Shutdown" depuis vendredi. Depuis vendredi minuit, républicains et démocrates se rejettent la responsabilité de l'impasse budgétaire ou "shutdown", qui a provoqué la fermeture partielle des administrations. La pierre d'achoppement : le financement d'un mur à la frontière mexicaine que promet Donald Trump depuis sa campagne présidentielle en 2016 et auquel s'opposent farouchement les démocrates.

"Une guerre personnelle". "C'est la veille de Noël et le président Trump plonge le pays dans le chaos", ont accusé Nancy Pelosi, chef des démocrates à la Chambre des représentants, et Chuck Schumer, son homologue au Sénat. "La Bourse plonge tandis que le président mène une guerre personnelle contre la Réserve fédérale, juste après avoir limogé son ministre de la Défense", ont-ils asséné dans un communiqué commun.

Les démocrates responsables, se défend Trump. Lundi soir, le président Trump a confirmé que rien n'avait pour l'heure changé concernant la paralysie partielle des administrations fédérales. "Rien de nouveau sur le shutdown. Nous avons besoin de davantage de sécurité à la frontière", a-t-il dit à la Maison-Blanche. "Nous sommes déjà en train de construire et de rénover plusieurs kilomètres de mur, dont certains sont achevés. Les démocrates doivent mettre fin au shutdown et achever le financement !", avait-il plus tôt tonné sur Twitter. Alors que l'incertitude pèse sur les perspectives de croissance de la première économie du monde et que Wall Street a encore chuté lundi, il a notamment épinglé la Banque centrale américaine (Fed), "seul problème" de l'économie des Etats-Unis, selon lui.