Le Sri Lanka observe trois minutes de silence après les attentats de Pâques

, modifié à
  • A
  • A
Plusieurs attaques ont eu lieu le dimanche de Pâques au Sri Lanka, dans des églises et des hôtels.
Plusieurs attaques ont eu lieu le dimanche de Pâques au Sri Lanka, dans des églises et des hôtels. © Mohd RASFAN / AFP
Partagez sur :
En hommage aux victimes des attaques de dimanche, le gouvernement a décrété pour mardi une journée de deuil national.

Trois minutes de silence ont été observées mardi matin au Sri Lanka en hommage aux près de 300 personnes tuées dimanche dans une série d'attentats sur l'île. Les drapeaux ont été mis en berne et les gens se sont inclinés en signe de respect à partir de 8h30, l'heure de la première des attaques commises le jour de Pâques.

Une prière à voix haute. Le gouvernement a décrété pour ce mardi une journée entière de deuil national. Les magasins vendant de l'alcool sont fermés, les drapeaux sont en berne et les radios et télévision devaient adapter leur programmation musicale. À l'église Saint-Antoine de Colombo, théâtre du premier attentat suicide dimanche matin, des dizaines de personnes ont prié en silence, des bougies à la main, certains retenant à grand peine leurs larmes. À l'issue des trois minutes de silence, la foule a entamé une prière à voix haute.