Le ministre américain de la Justice se cabre face aux critiques de Trump

  • A
  • A
"Tant que je serai ministre de la Justice, les actes du ministère de la Justice ne seront pas indûment influencés par des considérations politiques", indique le ministre dans un communiqué (photo d'archives).
"Tant que je serai ministre de la Justice, les actes du ministère de la Justice ne seront pas indûment influencés par des considérations politiques", indique le ministre dans un communiqué (photo d'archives). © Sandy Huffaker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
"Tant que je serai ministre de la Justice, les actes du ministère de la Justice ne seront pas indûment influencés par des considérations politiques", a indiqué Jeff Sessions dans un communiqué, jeudi. 

Le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions, a vigoureusement repoussé jeudi les critiques renouvelées de Donald Trump sur fond d'affaire russe, en affirmant publiquement qu'il ne céderait pas aux pressions politiques. 

"J'exige le plus haut niveau". "Tant que je serai ministre de la Justice, les actes du ministère de la Justice ne seront pas indûment influencés par des considérations politiques", écrit ce républicain ultra-conservateur, dans un communiqué. "J'exige le plus haut niveau et lorsqu'il n'est pas là, j'agis", ajoute-t-il. Jeff Sessions est la cible régulière de la colère de Donald Trump depuis qu'il s'est récusé de l'enquête russe du procureur spécial Robert Mueller en mars 2017. C'est son numéro deux, Rod Rosenstein, qui tient donc les rênes de l'enquête.

Vives critiques de Trump. Dans un entretien sur la chaîne Fox News, Donald Trump a de nouveau critiqué son ministre jeudi. "Les démocrates sont vraiment puissants au sein du ministère de la Justice (....) Jeff Sessions n'a jamais réellement pris le contrôle du ministère de la Justice et c'est quelque chose d'assez incroyable", a-t-il déclaré. Et lorsque la journaliste lui a demandé s'il comptait limoger son ministre, le président américain a éludé mais a eu des mots très durs. "Comme je l'ai dit, je ne voulais pas m'en mêler. Mais tout le monde voit ce qui se passe au ministère de la Justice. Je mets maintenant toujours 'justice' entre guillemets", a poursuivi Donald Trump. 

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP