Le livre de Michelle Obama "raconte le destin d'une femme assez universelle"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Au micro de Pierre de Vilno, la patronne des éditions Fayard, qui est en charge de la version française de "Becoming" raconte le livre confession de Michelle Obama. 
INTERVIEW

"Ce livre raconte le destin d'une femme hors du commun". Invitée de Pierre de Vilno mardi, Sophie de Closets, patronne des éditions Fayard, qui édite la traduction française du livre confession de Michelle Obama, Devenir [Becoming, dans la version originale, ndlr], revient sur cet ouvrage, sorti mondialement ce mardi, dans lequel l'ancienne First Lady se confie. 

"Une honnêteté" étonnante". "Ce livre est exceptionnel et raconte le destin d'une femme arrière-arrière-petite-fille d'esclave qui devient la première black First Lady", lance Sophie de Closets au micro d'Europe 1. "C'est l'histoire des États-Unis, mais aussi le destin d'une femme assez universelle, qu'elle livre avec une honnêteté étonnante pour une personnalité de cette envergure", ajoute-t-elle.

De sa rencontre et son mariage avec Barack Obama, à la fécondation in vitro de ses filles, Malia et Sasha, en passant par des critiques contre Donald Trump, Michelle Obama semble se livrer comme aucune ancienne Première dame avant elle. Mais au-delà des événements personnels qui ont marqué sa vie, elle y décrit aussi des scènes vécues lors des deux mandats de son mari. "Michelle Obama raconte notamment la journée de la tuerie de l'école primaire de Sandy Hook [également appelé tuerie de Newtown, le 14 décembre 2012, ndlr], au début du second mandat de Barack Obama. Il avait interrompu son agenda présidentiel et demandé de venir, car il était bouleversé", ajoute l'éditrice. 

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Un contrat dont le coût réel est inconnu. Mais comment Fayard a-t-il réussi à décrocher les droits d'exploitation de cet ouvrage ? "Les droits mondiaux des mémoires présidentiels de Barack et Michelle Obama étaient en vente il y a un an et demi [...] Ils ont été soumis aux principaux groupes d'éditions américains, parmi lesquels Hachette, auquel appartient Fayard", explique Sophie de Closets. "Hachette n'a pas eu les droits mondiaux, mais cela a permis à Fayard d'avoir un coup d'avance pour décrocher les droits de la traduction", ajoute-t-elle. 

Pour autant, il reste une inconnue dans le contrat qu'a signé Fayard : son coût. Mais il y a une bonne raison à cela : "C'est une avance recoupée par les ventes, donc on le saura dans un an", conclut Sophie de Closets.

Une sortie mondiale en grande pompe

Pour le lancement de Becoming, Michelle Obama a vu les choses en grand en remplissant le stade des mythiques Chicago Bulls, qui peut accueillir 23.000 personnes. Mais ce n'est pas tout car c'est une véritable tournée qui attend l'ancienne First Lady dans les plus grandes villes des Etats-Unis, mais aussi à Londres et à Paris, où Michelle Obama sera présente. Selon les informations d'Europe 1, elle sera à La Seine Musicale, le mercredi 5 décembre à 20h30.

Europe 1
Par Ugo Pascolo avec Xavier Yvon