Le groupe Etat islamique compte encore des "milliers" de combattants

  • A
  • A
Les troupes américaines seront retirées de Syrie, alors que Donald Trump estime que l'EI est quasiment vaincu.
Les troupes américaines seront retirées de Syrie, alors que Donald Trump estime que l'EI est quasiment vaincu. © Delil Souleiman / AFP
Partagez sur :
Selon le chef du renseignement américain, une dizaine de réseaux de l'EI et des milliers de partisans sont encore actifs dans le monde, venant contredire des propos de Donald Trump. 

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI), que Donald Trump estime largement vaincu, compte encore des "milliers" de combattants, a affirmé mardi le chef du renseignement américain Dan Coats. L'EI "contrôle encore des milliers de combattants en Irak et en Syrie", a indiqué Dan Coats dans un rapport remis au Congrès et consacré aux menaces auxquelles peuvent faire face les Etats-Unis.

Des milliers de partisans à travers le monde. Le groupe "conserve huit branches, plus d'une dizaine de réseaux et des milliers de partisans dispersés à travers le monde malgré des pertes significatives en termes de dirigeants et de territoires", a-t-il ajouté. Le président Donald Trump avait annoncé à la surprise générale qu'il comptait retirer les quelque 2.000 soldats américains déployés dans le nord de la Syrie.

Il s'agit essentiellement de forces spéciales présentes pour combattre le groupe EI et entraîner les forces locales dans les zones reprises aux djihadistes. Donald Trump estime que l'EI a "pratiquement disparu" et que les troupes américaines doivent rentrer "à la maison afin de retrouver leurs familles, tout en combattant ce qu'il reste de l'EI", avait-il affirmé en décembre.