Le Congrès américain rejette le financement d'urgence du mur frontalier de Trump

, modifié à
  • A
  • A
Donald Trump a annoncé qu'il refuserait de promulguer ce texte. (photo d'archive)
Donald Trump a annoncé qu'il refuserait de promulguer ce texte. (photo d'archive) © MANDEL NGAN / AFP
Partagez sur :
Le Sénat américain a rejeté jeudi le financement d'urgence du mur que construit Donald Trump à la frontière mexicaine. 

Le Sénat américain, contrôlé par les républicains, a rejeté lors d'un vote final jeudi le financement d'urgence du mur que construit Donald Trump à la frontière mexicaine, infligeant un cuisant revers au président qui a promis de riposter avec son premier veto.

"L’urgence nationale annulée". Douze sénateurs républicains ont voté avec les démocrates pour une résolution, déjà adoptée par la chambre basse, qui proclame que "l'urgence nationale déclarée par le président le 15 février 2019 (...) est par la présente annulée".

"VETO", dit Donald Trump. Défendant l'un des projets les plus emblématiques de sa présidence, Donald Trump a annoncé qu'il refuserait de promulguer ce texte. Dans un tweet publié dans la foulée du vote, il a d'ailleurs écrit ce seul mot : "VETO !" 

"J'ai hâte d'opposer mon veto à cette résolution d'inspiration démocrate", a écrit le président américain dans un second tweet. Depuis des jours, sur Twitter et devant la presse, Donald Trump avait pourtant mis la pression sur les sénateurs de son camp afin d'éviter ce revers. "La frontière sud est un cauchemar humanitaire et pour la sécurité nationale", avait-il encore tweeté dans la matinée.

Donald Trump avait aussi tenté de justifier la constitutionnalité de sa décision de recourir à cette mesure d'exception pour obtenir quelque huit milliards de dollars pour le mur. "Les juristes disent que cela est complètement constitutionnel", avait-il souligné devant les journalistes, peu avant le vote.