L’accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis, une victoire en demi-teinte pour Trump

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Donald Trump doit signer mercredi une trêve à la guerre commerciale que Washington et Pékin se livrent depuis deux ans, à coups de hausses des droits de douane et de sanctions. Si le président américain devrait se servir de ce succès diplomatique pour capitaliser dans le cadre de sa campagne de réélection, sa politique de la surenchère a surtout pesé sur le portefeuille des Américains, comme le rappelle notre éditorialiste Nicolas Barré.
ANALYSE

Les Etats-Unis et la Chine doivent annoncer mercredi une trêve dans leur guerre commerciale qui dure depuis deux ans. Cet accord fait suite aux droits de douane et aux sanctions mises en place par Washington pour faire pression sur Pékin, mais comme le souligne notre éditorialiste Nicolas Barré, les Américains y ont également beaucoup perdu.

"L’accord qui doit être annoncé ne règle pas tout mais il met fin à l’escalade, à l’engrenage hausse des droits de douane, représailles, sanctions. Donald Trump a marqué un point. Il a mis au centre du jeu deux sujets que ses prédécesseurs n’avaient pas réussi à traiter : la violation par les Chinois des règles de propriété intellectuelle et la concurrence déloyale que livrent leurs entreprises dans de nombreux secteurs où elles bénéficient d’aides et de prêts d’Etat. Le but des droits de douane et des sanctions était de faire plier les Chinois sur ces deux sujets. Le président américain n’a pas obtenu tout ce qu’il voulait mais il y a des avancées importantes.

Une victoire à la Pyrrhus ?

Cet accord sera sans doute le seul succès de Trump en politique étrangère de tout son mandat. Mais ce succès n’est pas complet. L’un des buts de guerre de Trump était de réduire le déficit commercial avec la Chine. Il reste abyssal.

Mais surtout, la hausse des droits de douane a surtout pénalisé les consommateurs américains. Donald Trump ne s’en vante pas, bien sûr, mais le renchérissement des produits "made in China" ampute le portefeuille des citoyens américains. Enfin, cette guerre commerciale a pesé sur les échanges commerciaux et là, les deux pays sont perdants. D’où la trêve. Toutefois, Donald Trump devrait crier victoire - il est en campagne pour sa réélection - pour espérer se servir de cet accord pour conquérir quelques voix en novembre prochain."

Europe 1
Par Nicolas Barré, édité par Romain David