La Chine ne renoncera pas au recours à la force à Taïwan

  • A
  • A
Le président chinois Xi Jinping a tenu mercredi un discours solennel, dénonçant les "forces extérieures" qui agissent selon lui contre la réunification de la Chine et de Taiwan.
Le président chinois Xi Jinping a tenu mercredi un discours solennel, dénonçant les "forces extérieures" qui agissent selon lui contre la réunification de la Chine et de Taiwan. © GREG BAKER / AFP
Partagez sur :
Le président chinois Xi Jinping a vivement réaffirmé lors d'un discours mercredi la volonté de la Chine de reprendre la main sur Taïwan, dirigée par un gouvernement indépendant depuis 1949.

La Chine ne s'engagera pas à renoncer à recourir à la force pour combattre les forces indépendantistes à Taïwan, a déclaré mercredi le président chinois Xi Jinping, tout en affirmant que la Chine "sera(it) réunifiée". Pékin "se réserve le droit de prendre toutes les mesures nécessaires" à l'encontre des "forces extérieures" qui agissent contre la réunification pacifique et à l'encontre des actions indépendantistes et séparatistes, a averti le président chinois dans un discours solennel.

Une longue crise. Taïwan et le continent sont gouvernés séparément depuis 1949, avec la fin de la guerre civile chinoise et la prise du pouvoir par les communistes à Pékin. Pékin considère l'île comme l'une de ses provinces et plaide pour la "réunification" des deux rives du détroit.

"La Chine doit être réunifiée". En dépit de l'amélioration des relations entre l'île et le continent au cours des quarante dernières années, Pékin a continué à menacer de recourir à la force pour rétablir sa souveraineté en cas de proclamation formelle d'indépendance à Taïpei ou d'intervention extérieure. "L'indépendance de Taïwan ne pourra conduire qu'à une impasse", a averti Xi Jinping. "La Chine doit être réunifiée et elle le sera".