La chanteuse américaine Lana Del Rey annule un concert en Israël

  • A
  • A
La venue prochaine en Israël de la jeune femme avait donné lieu à une campagne pro-palestinienne pour l'annulation de sa performance.
La venue prochaine en Israël de la jeune femme avait donné lieu à une campagne pro-palestinienne pour l'annulation de sa performance. © FRAZER HARRISON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
La chanteuse américaine a annoncé vendredi l'annulation d'un concert prévu dans l'Etat hébreu, la justifiant par le fait qu'elle n'avait pas eu le temps d'organiser, dans le même temps, un concert en Palestine.

La chanteuse américaine Lana Del Rey a annoncé vendredi l'annulation d'un concert prévu en Israël, la justifiant par le fait qu'elle n'avait pas eu le temps d'organiser, dans le même temps, un concert en Palestine. La venue prochaine en Israël de la jeune femme avait donné lieu à une campagne pro-palestinienne pour l'annulation de sa performance.

"Traiter tous mes fans de la même façon." "C'est important pour moi de chanter à la fois en Palestine et en Israël et traiter tous mes fans de la même façon", a déclaré sur son compte Twitter l'artiste de 33 ans, connue pour sa pop baroque mélancolique. "Malheureusement, il n'a pas été possible d'aligner les deux visites par manque de temps, et donc je reporte ma performance au Meteor Festival à un moment où je pourrais planifier des visites à la fois pour mes fans israéliens et palestiniens", a-t-elle ajouté.

"Elle a utilisé Meteor pour s'attirer l'attention de la presse." La chanteuse avait initialement indiqué qu'elle participerait au festival, qui doit se tenir en septembre dans le nord d'Israël. "La musique est universelle et devrait être utilisée pour unir les gens", avait dit la chanteuse le 19 août sur Twitter. Réagissant à l'annulation du concert, Meteor Festival a indiqué, de façon ironique : "nous apprécions vraiment la façon dont elle a utilisé Meteor pour s'attirer l'attention de la presse".

Une pétition lancée par le mouvement BDS. Une pétition du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui lutte contre l'occupation des territoires palestiniens, avait appelé la chanteuse à annuler son concert en Israël, en affirmant que sa musique allait servir à occulter "les flagrantes violations des droits de l'Homme" israéliennes. La pétition a recueilli plus de 14.500 signatures. BDS dit régulièrement que ses pressions entraînent l'annulation de concerts d'artistes étrangers en Israël. Par le passé, des artistes comme Lauryn Hill ou Elvis Costello sont revenus sur leur décision de se produire dans ce pays.