Italie : 27.000 camionnettes contrôlées après les attentats de Catalogne

  • A
  • A
La police a contrôlé 27.043 camionnettes et 32.600 personnes au cours d'une opération antiterroriste mise en place après les attentats en Catalogne. (Illustration)
La police a contrôlé 27.043 camionnettes et 32.600 personnes au cours d'une opération antiterroriste mise en place après les attentats en Catalogne. (Illustration) © ANDREAS SOLARO / AFP
Partagez sur :
Durant trois jours, la police a contrôlé 27.043 camionnettes et 32.600 personnes au cours d'une opération antiterroriste mise en place après les attentats en Catalogne.

Quelque 27.000 camionnettes ont été contrôlées en Italie entre les 28 et 30 août au cours d'une vaste opération antiterroriste mise en place après les attentats commis en Catalogne avec des véhicules-béliers, révèlent samedi les médias italiens. Durant trois jours, la police a contrôlé 27.043 camionnettes et 32.600 personnes. Elle a procédé à 24 arrestations, la plupart pour des délits liés à la drogue, le reste concernant des faits mineurs.

Le 17 août dernier, un jeune Marocain vivant en Espagne a foncé dans la foule sur les Ramblas de Barcelone au volant d'une camionnette, faisant 14 morts et plus de 120 blessés. Au total, lui et ses complices présumés ont fait 16 morts à Barcelone et dans la station balnéaire de Cambrils, à 120 km plus au sud. Les deux attentats ont été revendiqués par le groupe État islamique.

L'Italie, pas frappée sur son sol. Contrairement à d'autres pays européens comme la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne ou la Suède, l'Italie n'a pas été frappée sur son sol par les attentats islamistes, mais le pays multiplie les mesures de prévention. La course folle d'une voiture ou d'un camion comme arme de terreur est un mode opératoire de plus en plus utilisé par les djihadistes.