Gaza : un Palestinien tué par des tirs israéliens alors qu'il manifestait

  • A
  • A
Un manifestant palestinien a été tué samedi matin près de la frontière entre Gaza et Israël. Image d'illustration.
Un manifestant palestinien a été tué samedi matin près de la frontière entre Gaza et Israël. Image d'illustration. © MAHMUD HAMS / AFP
Partagez sur :
Des manifestations massives sont attendues samedi à Gaza pour le premier anniversaire des "Marches du retour". Un Palestinien de 20 ans a été tué dans la matinée par des tirs israéliens

C'était il y a un an, à Gaza. Le 30 mars 2018 commençaient les "Marches du retour", vaste mobilisation palestinienne contre le blocus israélien. Un an plus tard, des milliers de Palestiniens sont attendus en différents points le long de la barrière qui marque la frontière entre Israël et les territoires palestiniens pour fêter l'anniversaire de ce mouvement. Un rassemblement à haut risque, qui s'est soldé, dès le matin, par la mort d'un jeune palestinien de 20 ans.

Touché à la tête. Mohammed Saad a été touché à la tête par des tirs israéliens alors qu'il manifestait à l'est de Gaza, a indiqué le ministère de la Santé du Hamas dans un communiqué. Selon des manifestants sur place, il se trouvait à plus de 100 mètres de la barrière qui sépare la bande de Gaza d'Israël lorsqu'il a été touché. Interrogé par l'AFP, un porte-parole militaire a dit ne pas être en mesure de commenter l'incident.

Les "Marches du retour" ont fortement contribué à de vives tensions depuis le 30 mars 2018. Au moins 259 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens, la grande majorité le long de la frontière, et deux soldats israéliens sont décédés.