Fipronil : des oeufs et des poules mis sous séquestre en Italie

  • A
  • A
Il s'agit de deux nouveaux cas après ceux révélés lundi.
Il s'agit de deux nouveaux cas après ceux révélés lundi. © VINCENT JANNINK / ANP / AFP
Partagez sur :
Dans le cadre de leurs contrôles sur la présence de fipronil, la police italienne a mis sous séquestre plus de 92.000 œufs, 26.000 poules et un centre d'emballage.

Les carabiniers italiens ont annoncé mercredi avoir mis sous séquestre plus de 92.000 œufs, 26.000 poules et un centre d'emballage dans le cadre de leurs vérifications sur la présence de l'insecticide fipronil.

Deux nouveaux cas. Depuis début août, les carabiniers ont mené 253 contrôles dans des élevages, des centres de distribution ou de transformation, effectuant plus d'une centaine de prélèvements dont deux se sont révélés positifs. Il s'agit de deux nouveaux cas après ceux révélés lundi - alors les premiers en Italie - par le ministère de la Santé, dans un atelier artisanal de pâtes aux œufs de la province de Rome et dans un centre d'emballage d’œufs pour la grande distribution à Ancône, sur la côte adriatique. Parallèlement, les autorités ont retiré du marché un lot d'omelettes surgelées allemandes comportant des traces de fipronil.

33 millions de perte pour les éleveurs néerlandais.Le gouvernement néerlandais, de son côté, a évalué à au moins 33 millions d'euros les pertes financières des éleveurs de volailles suite à ce vaste scandale qui a balayé l'Europe.