Fêtes de Pampelune : un Britannique et un Américain blessés

  • A
  • A
Un Britannique et un Américain ont été blessés mardi lors du lâcher de taureaux des fêtes de la San Fermin à Pampelune.
Un Britannique et un Américain ont été blessés mardi lors du lâcher de taureaux des fêtes de la San Fermin à Pampelune. © AFP
Partagez sur :
Mardi, lors du lâcher de taureaux des fêtes de la San Fermin à Pampelune en Navarre, un Britannique et un Américain ont été blessés.

Un Britannique et un Américain ont été blessés mardi lors du lâcher de taureaux des fêtes de la San Fermin à Pampelune en Navarre (nord), qui attire des touristes du monde entier, ont annoncé les autorités régionales. Le Britannique, âgé de 49 ans, s'est fracturé la cheville et va devoir être opéré tandis que l'Américain, de 42 ans, s'est blessé à la tête en chutant mais devrait sortir de l'hôpital dans la journée, selon les autorités sanitaires de Navarre.

Personne n'a été encorné

Personne n'a en revanche été encorné contrairement à dimanche lors du premier lâcher de taureaux de ces fêtes où trois personnes dont deux Américains ont reçu un coup de corne et étaient toujours hospitalisées mardi. Les fêtes de la San Fermín, immortalisées en 1926 par Ernest Hemingway dans son roman "Le soleil se lève aussi", attirent chaque année du 6 au 14 juillet des centaines de milliers de touristes du monde entier.

En 2018, 42 coureurs avaient été blessés dont deux encornés

Durant une semaine, chaque matin à 8h des centaines de personnes en chemise et pantalon blancs avec foulard et ceinture rouges tentent de s'approcher le plus possible des six taureaux de combat - encadrés de six boeufs accompagnateurs - lors du parcours dans les rues étroites de la ville. Le parcours s'achève dans les arènes où ces taureaux sont mis à mort dans l'après-midi par les grands noms de la tauromachie. 

La course ou "encierro" fait chaque année plusieurs blessés. Au moins 16 coureurs y sont morts depuis 1911 dont le dernier en 2009. En 2018, 42 coureurs avaient été blessés dont deux encornés.