Européennes : les résultats pays par pays

, modifié à
  • A
  • A
Les premières estimations des élections européennes sont disponibles dans certains pays.
Les premières estimations des élections européennes sont disponibles dans certains pays. © ERIC LALMAND / BELGA / AFP
Partagez sur :
Les citoyens des 28 pays de l'Union européenne étaient invités à choisir, de jeudi à dimanche, leurs nouveaux députés européens.

Quelle sera la photo du nouveau Parlement européen pour les cinq années à venir ? De jeudi à dimanche, les citoyens des 28 pays de l'Union européenne étaient appelés aux urnes pour élire leurs nouveaux représentants à Strasbourg, à partir d'octobre. Europe 1 vous propose de retrouver ci-dessous le détail des résultats des élections européennes, pays par pays. Sauf mention contraire, il s'agit d'estimations avant les résultats officiels.

>> Cet article sera réactualisé à mesure que les résultats seront disponibles

Allemagne : le parti de Merkel en tête, mais en baisse

Le centre-droit de la chancelière allemande Angela Merkel est en tête des élections européennes, dimanche, malgré un plus bas historique (28,60%). Derrière, les Verts réalisent une percée sans précédent (20,90%). L'extrême droite AfD réalise son objectif avec 10,80%. Les sociaux-démocrates (SPD), membre de la coalition gouvernementale au pouvoir, s'écroulent à 15,30%.

Autriche : les conservateurs larges premiers, l'extrême droite en recul

Le parti conservateur du chancelier Sebastian Kurz arrivait largement en tête du scrutin européen en Autriche (34,5%), devançant les sociaux-démocrates (23,5%)et le parti d'extrême droite FPÖ (17,5%), selon des estimations publiées à la fermeture des bureaux de vote.

Belgique : paysage politique morcelé, le centre droit en tête

Aucun des partis belges n'enregistre de succès extrêmement net sur ses concurrents, dimanche : le centre droit du Nieuw-Vlaamse récolte 22,48% des voix, contre 19,07% pour les nationalistes du Vlaams Belang, 10,19% pour le Parti socialiste et 15,97% pour les libéraux de l'Open Vlaamse Liberalen en Democraten.

Bulgarie : victoire de la coalition au pouvoir 

En Bulgarie, la coalition GERB (centre droit, au pouvoir) est arrivée en tête, avec 31,60% des voix. Elle devance le parti socialiste bulgare, qui a réuni 24,30% des suffrages. 

Chypre : le parti présidentiel arrive premier

Le parti du président Nicos Anastasiades, le DISY, termine premier avec 32,50%. Derrière, le parti progressiste des travailleurs, l'AKEL, réalise un score de 30%. Le Parti démocratique (DIKO) est troisième avec 15%.

Croatie : le parti au pouvoir en tête

Au pouvoir, l'union démocratique croate termine en tête du scrutin avec 23,40% des suffrages, contre 18,38% pour leurs adversaires du parti social-démocrate. L'indépendant Mislav Kolakusic décroche la troisième place avec 8,20%.

Danemark : les sociaux-démocrates devancent les libéraux

Duel serré en tête des suffrages : les sociaux-démocrates arrivent premiers avec 23,30%, contre 20,50% pour les libéraux. Le parti du peuple est troisième avec 13,20%.

Espagne : le pouvoir socialiste vainqueur

Avec 28,40% des voix, le Parti socialiste (PSOE) du Premier ministre Pedro Sanchez devance largement le Parti Populaire, son adversaire conservateur, qui a obtenu environ 17,30% des voix. L'extrême droite de Vox (environ 6,50%) rentrera au parlement européen avec 3 sièges.

Estonie : les réformistes en tête

Le parti de la réforme d'Estonie sort vainqueur des élections avec 26,20% des voix, contre 23,30% pour les sociaux-démocrates et 14,40% pour les centristes.

Finlande : le centre-droit en tête devant les écologistes

Le parti de la coalition nationale, conservateur et libéral, arrive en tête avec 20,10% des voix. Il devance un parti écologiste, le Vihrea liitto, qui réunit 15,10%. Le parti social-démocrate est troisième avec 15,10%.

Grèce : Syriza et Tsipras battus, les conservateurs en tête

Alexis Tsipras a connu un revers aux européennes avec Syriza, qui termine deuxième avec 25% derrière les 33,50% de Nouvelle démocratie, le parti de son adversaire Kyriákos Mitsotákis.

Hongrie : victoire écrasante du parti souverainiste de Viktor Orban 

Avec 52,14% des suffrages, le parti national-conservateur Fidesz remporte une écrasante victoire, devançant de plus de 45 points l'opposition de centre gauche et d'extrême droite, selon un sondage réalisé auprès des électeurs durant la journée de dimanche.

Irlande : le parti du Premier ministre en tête, percée des Verts

Le parti pro-européen du Premier ministre irlandais Leo Varadkar, le Finn Gael, remporte le plus grand nombre de sièges avec 29%. Derrière, trois partis réalisent chacun un score de 15% : le parti républicain du Fianna Fail, les Verts et les Indépendants.

Italie : la Ligue de Salvini en tête

La Ligue de Matteo Salvini est arrivée en tête avec 32,42% des voix. Le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème), l'autre composante de la majorité gouvernementale au pouvoir en Italie, réalise de son côté 16,94% des voix, derrière le Parti démocrate (PD, centre-gauche) qui réalise un score compris entre 24,93%.

Lettonie : victoire des libéraux-conservateurs 

Les libéraux-conservateurs du Jauna Vienotiba sont arrivés en tête avec 26,24% des voix, contre 17,45% pour les sociaux-démocrates et 16,40% pour les nationalistes.

Lituanie : les chrétiens-démocrates vainqueurs devant les sociaux-démocrates

Duel de démocrates en Lituanie, avec la victoire pour les chrétiens-démocrates avec 19,28% des suffrages, contre 16,14% pour les sociaux-démocrates.

Luxembourg : victoire étriquée du Parti démocratique

Le Parti démocratique du Premier ministre Xavier Bettel a remporté de justesse l'élection avec 21,44% des voix devant le Parti populaire chrétien-social, qui réalise 21,10% des suffrages. 

Malte : une liste à 55% des voix

C'est pour l'heure la seule liste à réaliser un score supérieur à 50% : à Malte, le parti travailliste atteint 55% des voix, contre 37% pour le parti nationaliste.

Pays-Bas : victoire surprise des travaillistes

Les travaillistes néerlandais (PvdA) de Frans Timmermans, qui brigue la succession de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne, ont devancé avec 18,10% les libéraux (VVD, 15%) et les populistes (FvD, 12,30%), qui étaient censés remporter le scrutin.

Pologne : victoire des conservateurs face à l'opposition

Le parti conservateur au pouvoir est crédité de 42,40% des suffrages, devant une alliance de partis d'opposition, qui a récolté 39,01% des voix. Le parti progressiste Printemps arrive troisième (6,60%), suivi par la Confédération d'extrême droite Korwin Braun Liroy Nationalistes (6,1%).

Portugal : les socialistes confirment 

Au pouvoir, les socialistes portugais se sont emparés de la première place aux européennes avec un score de 32% des voix, contre 22% pour les sociaux-démocrates. La gauche radicale est troisième avec 10,50%.

Roumanie : revers pour le gouvernement de gauche

Les pro-européens de centre-droit sont arrivés en tête aux élections européennes dimanche en Roumanie (plus de 50% des suffrages) - 25,80 % pour le parti social-démocrate et 25,80% pour le parti national-libéral -, infligeant un sérieux revers au gouvernement de gauche (23,90%) critiqué par Bruxelles pour ses reformes de la justice, selon un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote.

Royaume-Uni : victoire des pro-Brexit

Les partisans du Brexit, emmené par le populiste partisan d'une rupture franche avec l'UE Nigel Farage, sont arrivés en tête avec 31,60% des voix. Le Parti travailliste a pris la deuxième place, plus de douze points derrière (19,10%) mais devant les libéraux-démocrates (18,90%) et les conservateurs qui ne récoltent que 12,40% des votes.

Slovaquie : les sociaux-libéraux en tête

La coalition sociale-libérale slovaque est arrivée première, dimanche, avec 20,10%. Elle devance les sociaux-démocrates, qui récoltent 15,70% des voix.

Slovénie : les libéraux-conservateurs en tête

La coalition des libéraux-conservateurs arrive en tête des élections avec 26,48%, devant les sociaux-démocrates, qui réalise un score de 18,57%.

Suède : victoire des sociaux-démocrates

Les sociaux-démocrates ont remporté les élections avec 25,10% des voix, contre les modérés, avec 17,60%.

République tchèque : le parti au pouvoir en tête

Le parti au pouvoir, Ano 2011, réalise le meilleur score dans ce pays, avec 21,20% des suffrages. Derrière, les conservateurs libéraux et eurosceptiques réalisent 14,50%.