Donald Trump annonce l'imposition de tarifs de 25% sur 50 milliards d'importations chinoises

, modifié à
  • A
  • A
Donald Trump juge que le commerce entre les Etats-Unis et la Chine "est très inéquitable".
Donald Trump juge que le commerce entre les Etats-Unis et la Chine "est très inéquitable". © Nicholas Kamm / AFP
Partagez sur :
Le président américain veut lutter contre "un commerce très inéquitable" entre les deux pays. La Chine a immédiatement répliqué.

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi l'imposition de tarifs douaniers de 25% sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises "contenant des technologies très importantes sur le plan industriel".

Un commerce "très inéquitable". "Ma formidable relation avec le président Xi de Chine et la relation de notre pays avec la Chine sont importants pour moi. Cependant, le commerce entre nos nations, est très inéquitable, depuis très longtemps", s'est justifié Donald Trump dans un communiqué. "Cette situation ne peut plus durer", a-t-il ajouté, citant les objets de griefs : des pratiques commerciales "déloyales" en particulier l'acquisition de la propriété intellectuelle et de technologies américaines.

La Chine a répliqué sans attendre. La Chine a immédiatement répliqué en imposant aux États-Unis des droits de douane "identiques". "Nous allons immédiatement prendre des mesures en matière de droits de douane d'une ampleur équivalente", a-t-il écrit dans un communiqué diffusé sur son site internet, appelant les autres pays à une "action collective" contre cette "conduite rétrograde et dépassée" de Washington, qui a annoncé des taxes de 25% sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises.

Parmi les importations chinoises visées par les nouveaux tarifs annoncés vendredi par les États-Unis, figurent des biens liés au plan stratégique Chine 2025 qui doit "tirer la croissance économique de la puissance asiatique mais qui pénalise l'économie des Etats-Unis", souligne Donald Trump. Sur ces 50 milliards de dollars de produits, 34 milliards seront taxés à partir du 6 juillet, a précisé le Représentant américain au commerce (USTR) dans un communiqué séparé. Donald Trump estime que ces tarifs sont "essentiels pour prévenir de nouveaux transferts de technologie américaine et de propriété intellectuelle" vers Pékin.

Trump formule des menaces. Le président a également prévenu que "les Etats-Unis imposeront de nouveaux tarifs si la Chine engage des mesures de représailles telles que l'imposition de nouveaux tarifs sur des biens américains, sur des services ou sur des produits agricoles".