Covid-19 : des milliers de Français en Espagne pour retrouver "une vie normale"

  • A
  • A
Restaurants et bars sont ouverts jusqu'à 22 heures à Barcelone. 1:42
Restaurants et bars sont ouverts jusqu'à 22 heures à Barcelone. © LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :
En Espagne, les restrictions sanitaires sont moins drastiques qu'en France : bars, restaurants et musées sont à nouveau ouverts, attirant de nombreux Français. "On a passé une année un peu compliquée, on avait vraiment envie de voir autre chose. On retrouve un peu une vie normale", explique Martin, étudiant angevin. 
REPORTAGE

Depuis un an, les touristes se font rares sur les terrasses de la place Reial. Martin, Clara et leurs amis ne passent pas donc inaperçus. Etudiants à Angers, ils ont décidé de suivre leurs cours sur leur ordinateur depuis Barcelone, où ils ont loué un appartement grâce à Airbnb. Ici, avec des restrictions sanitaires moins drastiques qu'en France, ils ont l’impression de revivre. "On peut sortir, les bars et les restaurants sont ouverts. En France, ce n’est pas la même ambiance."

"On avait envie de voir autre chose"

Malgré des chiffres plus inquiétants qu’en France, avec 500 morts par jour en moyenne et un taux d’incidence à la hausse, les bars et restaurants sont à nouveau ouverts en Espagne. A Barcelone, le couvre-feu ne commence qu’à 22 heures. En plus de la restauration, tous les lieux culturels sont ouverts. Attirés par cette liberté retrouvée, de nombreux Français y ont trouvé refuge ces dernières semaine. "On a passé une année un peu compliquée, on avait vraiment envie de voir autre chose. On retrouve un peu une vie normale", explique Martin. Avec les vacances scolaires, les voitures immatriculées en France se font encore plus nombreuses et les vols sont remplis.

Mais le tourisme inquiète les Espagnols, qui craignent une reprise de l’épidémie. Martin en est conscient. "Ce n’est pas évident parce qu’on est tiraillé entre rester en France et subir la situation, et voir l’Espagne comme un eldorado. Evidemment, on ne vient pas du tout pour mettre le bazar dans la ville. D’autant plus qu’ici les amendes sont beaucoup plus fortes qu’en France." Plusieurs dizaines de Français ont d’ailleurs été verbalisés pour des fêtes illégales dans des appartements touristiques à Madrid et dans des maisons de vacances en Catalogne.

Europe 1
Par Henri de Laguérie, édité par Laetitia Drevet