Covid-19 : comment le "plan déconfinement" va-t-il se dérouler en Angleterre ?

, modifié à
  • A
  • A
Le plan présenté par Boris Johnson doit commencé par la réouverture des écoles. 1:37
Le plan présenté par Boris Johnson doit commencé par la réouverture des écoles. © AFP
Partagez sur :
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi son plan pour la sortie du confinement en Angleterre. Entre la réouverture des commerces, des restaurants, des écoles et le retour du public dans les stades, le gouvernement mise sur un desserrage de vis prudent et progressif. Il espère avoir levé toutes les restrictions anti-Covid d’ici la fin du mois de juin.

Reconfinés depuis le début du mois de janvier, les Anglais vont-ils enfin voir le bout du tunnel ? Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé lundi devant les députés son plan pour sortir l’Angleterre du confinement. Ce plan prévoit quatre grandes étapes, à commencer par la réouverture des écoles le 8 mars. Le gouvernement britannique vise également à partir du 12 avril une réouverture des commerces-non essentiels, des pubs et des restaurants en extérieur et des musées.

Toutes les restrictions anti-Covid levées d'ici à la fin juin ?

A partir du 29 mars, la consigne de rester à la maison sera levée et les rassemblements en extérieur, limités à six personnes ou deux foyers différents, seront autorisés. Le gouvernement britannique envisage également un retour des supporters dans les stades à partir du 17 mai, si la situation sanitaire le permet. Dans un stade en extérieur, les événements sportifs pourraient accueillir jusqu'au quart de la capacité des stades, mais pas plus de 10.000 personnes. Pour les événements sportifs à l'intérieur en revanche, la jauge pourra atteindre la moitié de la capacité de la salle, sans dépasser 1.000 personnes. Les cinémas et les hôtels devront eux aussi patienter jusqu'au 17 mai.

Toujours si la situation sanitaire le permet, les restrictions limitant les contacts sociaux seront levées le 21 juin au plus tôt, de même que la consigne de télétravail. Selon le plan annoncé lundi, le gouvernement espère lever les dernières restrictions anti-Covid fin juin. "Nous ne pouvons persister indéfiniment avec des restrictions qui affaiblissent notre économie, notre bien-être mental et physique. C'est pourquoi il est essentiel que cette feuille de route soit prudente mais aussi irréversible", a expliqué le Premier ministre Boris Johnson devant les députés.

Une sortie de crise grâce à la vaccination

Le gouvernement a fondé sa stratégie de sortie de crise sur la campagne de vaccination, lancée début décembre, qui bat son plein. Un adulte sur trois a déjà reçu une première dose, soit plus de 17,5 millions de personnes, et d'ici à mi-avril, les plus de 50 ans devraient tous avoir été partiellement vaccinés. Le gouvernement a promis que tous les adultes se verront proposer une première injection de vaccin anti-Covid d'ici fin juillet. "Je crois fondamentalement que le programme de vaccination a changé la donne en notre faveur", a souligné Boris Johnson. 

Le Royaume-Uni est l’un des pays européens les plus touchés, avec plus de 120.000 morts du Covid-19. Face à la nouvelle flambée des contaminations et la crainte des nouveaux variants, un nouveau "lockdown" était entré en vigueur début janvier. Quelques semaines plus tard, il semble avoir porté ses fruits.