Coronavirus : un expert évoque 100.000 à 200.000 morts aux Etats-Unis

  • A
  • A
Aux Etats-Unis, le docteur Anthony Fauci a évoqué la possible mort de 100.000 à 200.000 personnes.
Aux Etats-Unis, le docteur Anthony Fauci a évoqué la possible mort de 100.000 à 200.000 personnes. © Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Partagez sur :
Un expert américain des maladies infectieuses, conseiller de Donald Trump sur le coronavirus, a évoqué dimanche sur la chaîne CNN une fourchette de 100.000 à 200.000 morts potentiels aux Etats-Unis liés au à l'épidémie de covid-19.

"En fonction de ce que nous voyons aujourd'hui, je dirais entre 100.000 et 200.000." Dimanche sur CNN, interrogé sur le nombre de décès potentiellement occasionné par le coronavirus, le docteur Anthony Fauci a évoqué des chiffres glaçants. Outre les décès, il a anticipé "des millions de cas" possibles.

Prudent, le directeur de l'institut national des maladies infectieuses a tenu à rappeler que les modèles se basaient toujours sur différentes hypothèses. "Ils donnent le pire et le meilleur des scénarios. Et généralement la réalité se situe quelque part au milieu", a-t-il expliqué. "Je n'ai jamais vu, parmi les maladies sur lesquelles j'ai eu à travailler, un modèle dont le pire des cas se réalisait. Ils sont toujours surestimés", a-t-il ajouté.

Le pays qui recense le plus de cas

Selon l'université Johns-Hopkins, dont le comptage fait référence, près de 125.000 cas positifs au covid-19 ont été officiellement déclarés jusqu'ici aux Etats-Unis, un record à travers le monde. Le nombre de décès, évalué à 2.191, y a presque doublé depuis mercredi.

Les prévisions de l'école de médecine de l'université de Washington tablent sur un pic d'épidémie autour de la mi-avril aux Etats-Unis, avec un nombre de morts stagnant autour de 80.000 à partir de juin, en suivant la trajectoire actuelle. Selon leur modèle, ce nombre évolue de 38.000 morts au minimum et 162.000 au maximum. En comparaison, la grippe a tué 34.000 personnes dans le pays lors de l'épidémie en 2018-2019.