Brésil : un médium recherché pour agressions sexuelles a retiré 8 millions d'euros

  • A
  • A
Joao de Deus est visé par 330 plaintes dans tout le pays, ainsi qu'en Allemagne, en Belgique ou encore en Suisse.
Joao de Deus est visé par 330 plaintes dans tout le pays, ainsi qu'en Allemagne, en Belgique ou encore en Suisse. © EVARISTO SA / AFP
Partagez sur :
Visé par des centaines de plaintes pour agressions sexuelles, Joao de Deus, très célèbre au Brésil, est considéré comme un fugitif et fait l'objet d'une notice rouge d'Interpol.

Un célèbre médium brésilien recherché pour des agressions sexuelles sur des centaines de femmes a retiré près de 8 millions d'euros de ses comptes en banque, selon le journal O Globo.

Considéré comme fugitif. Ce retrait suspect mercredi dernier aurait motivé les autorités à émettre vendredi un mandat d'arrêt à l'encontre de Joao de Deus (Jean de Dieu), pour éviter qu'il tente de fuir le pays, ou qu'il mette cette somme à l'abri avant son arrestation, selon les médias brésiliens. Des négociations sont en cours pour qu'il se rende aux autorités, mais le médium de 76 ans ne s'était toujours pas manifesté dimanche à la mi-journée. Pour le parquet, il est considéré comme fugitif et fait l'objet d'une notice rouge d'Interpol.

Masturbations et fellations forcées. D'après O Globo, les enquêteurs ont découvert que 35 millions de réais (environ 8 millions d'euros) ont été retirés de comptes en banque de Joao Teixeira Faria de Faria (son vrai nom) mercredi, cinq jours après la révélation du scandale. Celui-ci a éclaté après la diffusion la semaine dernière d'une enquête sur TV Globo, la plus grande chaîne de télévision brésilienne, présentant des témoignages de femmes relatant notamment avoir été contraintes de le masturber ou de pratiquer des fellations au médium lors de séances de "guérison spirituelle".

Sa propre fille abusée sexuellement. Lors d'une entretien à l'hebdomadaire Veja, Dalva Teixeira, fille de Joao de Deus, révèle avoir été abusée sexuellement par son propre père dès l'âge de dix ans, jusqu'à ses 14 ans. Elle avait alors fui après avoir été frappée par le médium quand il a découvert qu'elle était enceinte. "Mon père est un monstre", a affirmé cette Brésilienne, aujourd'hui âgée de 49 ans.

330 plaintes au Brésil. Depuis l'émission de TV Globo, des centaines de femmes ont affirmé avoir été victimes d'agressions sexuelles de sa part. Le parquet de l'État de Goias a reçu 330 plaintes de tout le pays, ainsi que de six pays étrangers : l'Allemagne, l'Australie, la Belgique, la Bolivie, les États-Unis et la Suisse. La réputation du médium a largement dépassé les frontières du Brésil. En 2012, il avait reçu dans sa ville d'Abadiânia la visite de la vedette de la télévision américaine Oprah Winfrey. Et les trois derniers présidents brésiliens ont eu recours à ses services.