Brésil : Jair Bolsonaro promet de défendre "la Constitution, la démocratie"

, modifié à
  • A
  • A
Jair Bolsonaro s'est exprimé sur Facebook, dans la foulée de la confirmation de son élection.
Jair Bolsonaro s'est exprimé sur Facebook, dans la foulée de la confirmation de son élection. © Mauro PIMENTEL / AFP
Partagez sur :
Dans la lignée de sa campagne électorale, Jair Bolsonaro a adopté un ton martial dans son premier discours après son élection à la tête du Brésil, dimanche. Tout en tentant de rassurer.

"Nous allons changer ensemble le destin du Brésil", a déclaré dimanche soir le président élu de la République du Brésil, Jair Bolsonaro, dans son premier discours, sur Facebook, après l'annonce de sa victoire au deuxième tour de la présidentielle.

Un ton martial. "Nous ne pouvons plus continuer à flirter avec le socialisme, le communisme, le populisme de gauche", a ajouté, sur un ton martial, le président élu d'extrême droite, qui l'a emporté sur son adversaire de gauche Fernando Haddad.

"Un serment devant Dieu". Et de promettre aux Brésiliens que son gouvernement "défendra la Constitution, la démocratie, la liberté". "Ceci n'est ni la promesse d'un parti, ni la parole vaine d'un homme, mais c'est un serment devant Dieu", a dit ce nostalgique de la dictature militaire (1964-85).