Après le meurtre d'un journaliste slovaque, Saviano se dit "découragé"

  • A
  • A
Roberto Saviano 1280
Le journaliste italien Roberto Saviano, spécialiste de la mafia, a exprimé son émotion après le meurtre d'un confrère slovaque. © GIUSEPPE CACACE / AFP
Partagez sur :
Roberto Saviano, écrivain et journaliste italien spécialiste des mafias, auteur de Gomorra, dresse un triste constat dans le JDD : "il est évident que l'on n'a pas peur de tuer les journalistes."

Il s'est battu, avec ses armes à lui, contre la mainmise de la mafia italienne. Pourtant, le journaliste italien Roberto Saviano se dit aujourd'hui "découragé". Ce spécialiste de la mafia, qui avait notamment décrit dans Gomorra le fonctionnement de la Camorra, a réagi dimanche dans le JDD au meurtre de Jan Kuciak, jeune journaliste slovaque qui enquêtait sur la corruption des élites de son pays avec la 'Ndrangheta, la mafia calabraise. 

"On n'a pas peur de tuer les journalistes". "Je suis découragé, car il est évident que l'on n'a pas peur de tuer les journalistes", regrette Roberto Saviano. Lui-même vit sous protection policière permanente depuis la parution de Gomorra en 2006. "Les politiques font affaire avec les organisations criminelles, surtout en temps de crise", rappelle-t-il. Selon lui, il est indispensable que les pays européens veillent à "ne pas éteindre les projecteurs sur le journalisme d'investigation", afin de continuer de documenter les affaires mafieuses.