Après la tuerie de Parkland, le discours très attendu de Donald Trump devant la NRA

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Deux mois et demi après la fusillade de Parkland en Floride, Donald Trump doit s'exprimer vendredi devant la NRA, le puissant lobby américain des armes à feu. Un moment très attendu.

S'il fallait une image pour prouver que la NRA est toujours aussi puissante et influente, ce serait celle du président des Etats-Unis qui se déplace pour s'adresser à des milliers de militants pro-armes. Pourtant, après la tuerie de Parkland le 14 février dernier, où 17 personnes sont mortes, la tout-puissant lobby américain des armes à feu a senti le vent du boulet               .

Des Etats s'engagent pour limiter les armes à feux. Les dirigeants de la NRA ont bien compris le danger que pouvait devenir le large mouvement des lycéens de Floride, emmené par Emma Gonzalez, qui avait scotché le monde entier avec son puissant discours anti-armes quelques jours après le drame. L'opinion publique a commencé à fléchir. La marche sur Washington, à laquelle un demi-million de personnes ont pris part, a été qualifiée d'"historique". Mieux encore, sept Etats, parmi lesquels le Vermont, Rhode Island, ou l'Oregon, ont pris des mesures pour un plus grand contrôle des armes. Pourtant laboratoire de la NRA, la Floride a elle-même adopté une hausse de l'âge mininum pour acheter un fusil d'assaut.

 

La puissance intacte de la NRA. Après cette énième fusillade, Donald Trump lui-même avait promis de prendre des mesures. Mais au niveau fédéral, toujours aucune nouvelle loi. Pire, la NRA n'a jamais reçu autant de dons financiers. À l'occasion de son congrès annuel, vendredi à Dallas, le lobby des armes va donc faire une véritable démonstration de force dans son fief du Texas, où 80.000 personnes sont attendues. Pour assister au discours de Donald Trump, il faudra toutefois venir sans son fusil… Un comble.

Europe 1
Par Xavier Yvon, édité par A.H.