Allemagne : les Verts plus en vogue que jamais

  • A
  • A
Dans l'électorat allemand, les Verts arrivant devant les conservateurs parmi les 18-44 ans quand la CDU-CSU d'Angela Merkel.
Dans l'électorat allemand, les Verts arrivant devant les conservateurs parmi les 18-44 ans quand la CDU-CSU d'Angela Merkel. © AFP
Partagez sur :
Les Verts sont crédités de 27% des voix, en hausse de 9 points en une semaine par rapport à une précédente étude, selon un sondage Forsa réalisé fin mai. 

Les Verts allemands, deuxièmes aux élections européennes avec 20,5% des voix, arrivent samedi pour la première fois en tête d'un sondage national, devançant la CDU (conservateurs) et, très largement, le SPD (sociaux-démocrates).

Les Verts sont crédités de 27% des voix, en hausse de 9 points en une semaine par rapport à une précédente étude, selon un sondage Forsa réalisé du 27 au 31 mai pour les chaînes de télévision RTL et n-tv. Ils devancent d'un point la CDU-CSU (26%, -2), arrivée en tête en Allemagne aux élections européennes mais avec son plus mauvais score dans une élection nationale depuis la fondation de l'Allemagne contemporaine en 1949 (28,9%).

Le SPD poursuit sa chute

Le SPD, membre de la coalition d'Angela Merkel, poursuit lui sa chute, avec seulement 12% des intentions de vote (-5), un résultat qui risque d'alimenter le débat interne sur la pertinence de rester membre du gouvernement d'ici la fin de la législature en 2021. Le parti d'extrême droite AfD talonne les sociaux-démocrates avec 11% (-2). Les libéraux du FDP et la gauche de Die Linke ferment la marche avec respectivement 8 et 7% des intentions de vote.

Rupture générationnelle

L'analyse post-électorale de la télévision publique ARD avait déjà montré en début de semaine que pour les électeurs en Allemagne, les craintes liées au climat étaient devenues prioritaires: 46% d'entre eux ont dit que la question était centrale dans leur choix électoral, un bond de 26 points par rapport aux Européennes de 2014.

Dans l'électorat allemand, une rupture générationnelle se dessine par ailleurs, les Verts arrivant devant les conservateurs parmi les 18-44 ans quand la CDU-CSU d'Angela Merkel domine chez les plus de 60 ans. Le succès en Allemagne des manifestations de jeunes pour le climat, inspirées de la jeune Suédoise Greta Thunberg, en est une autre illustration.