Européennes : percée des Verts allemands, le camp de Merkel en tête mais en baisse

, modifié à
  • A
  • A
Le parti d'Angela Merkel est à environ 28% des suffrages.
Le parti d'Angela Merkel est à environ 28% des suffrages. © CHRISTOF STACHE / AFP
Partagez sur :
La CDU-CSU d'Angela Merkel réalise le plus bas score de son histoire, alors que l'extrême droite allemande réalise une percée à plus de 10%.

Le centre-droit de la chancelière allemande Angela Merkel est en tête des élections européennes, dimanche, malgré un plus bas historique. Derrière, les Verts réalisent une percée sans précédent, selon des sondages réalisés pour les télévisons publiques.

L'objectif de l'extrême droite réalisé

L'extrême droite AfD atteint son objectif avec 10,5% (7,1% en 2014). La CDU-CSU d'Angela Merkel, conduite par le candidat à la présidence de la Commission européenne Manfred Weber, est à environ 28%, le plus faible score de son histoire toutes élections à l'échelon national confondues. "C'est décevant", a reconnu le commissaire européen allemand, Günther Oettinger, à l'antenne de la chaîne ARD.

Les Verts s'envolent à 20,5-22% (contre 10,7% en 2014), selon les enquêtes réalisées à la sortie des bureaux de vote pour ARD et ZDF. Les sociaux-démocrates (SPD), membre de la coalition gouvernementale au pouvoir, s'écroulent à 15,5%. Autre gifle, le plus vieux parti d'Allemagne arrive dimanche deuxième derrière les conservateurs aux régionales dans son bastion de Brême, Land qu'il dirige depuis la fin de la guerre. "Un résultat amer", a réagi à la télévision un dirigeant social-démocrate, Carsten Schneider.

L'écologie, sujet dominant

La participation a bondi de 11 points par rapport à 2014 à 59%. La percée verte intervient alors que la thématique de l'urgence climatique est devenue un sujet dominant face à l'incapacité du gouvernement à organiser sa stratégie et à atteindre ses objectifs en matière de réduction des gaz à effet de serre.