Acier : les mesures de rétorsion de l'UE contre Washington en vigueur "en juillet"

, modifié à
  • A
  • A
La Commission européenne a assuré que les mesures de rétorsion sur les produits américains s'appliqueraient dès juillet
La Commission européenne a assuré que les mesures de rétorsion sur les produits américains s'appliqueraient dès juillet © AURORE BELOT / AFP
Partagez sur :
En réponse aux taxes américaines sur les importations d'acier et d'aluminium européennes, la Commission annonce que ses mesures de rétorsion à l'égard des États-Unis s'appliqueront dès juillet.

Les mesures de rétorsion de l'UE contre certains produits américains, comme les jeans, le bourbon ou les motos, réponse aux taxes de Washington sur son acier et son aluminium, entreront en vigueur "en juillet", a annoncé mercredi la Commission européenne.

Une application dès juillet. "La Commission européenne s'attend à conclure la procédure, en coordination avec les États membres, avant la fin du mois de juin, de manière à ce que les nouveaux droits [sur les produits américains] commencent à s'appliquer en juillet", a affirmé le vice-président de l'exécutif européen Maros Sefcovic.

Des taxes additionnelles sur une liste de produits. Concrètement, la Commission européenne propose aux États membres des taxes additionnelles sur une liste de produits américains qu'elle avait préalablement présentée à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), en prévision des droits de douane américains.

Les États membres sont cependant susceptibles de n'appliquer des mesures de rétorsion que sur une partie de la liste et sont d'ailleurs divisés sur le sujet. L'Allemagne, qui a le plus à perdre d'une guerre commerciale avec les États-Unis, est réticente, contrairement à la France.

D'importantes taxes américaines. Le président américain Donald Trump a annoncé en mars des droits de douane de 25% sur les importations américaines d'acier et de 10% sur celles d'aluminium. Après avoir bénéficié d'une exemption temporaire, l'UE a vu ces taxes punitives s'appliquer sur son acier et son aluminium le 1er juin. Elle avait immédiatement annoncé des mesures de rétorsion.