Vers un traitement personnalisé des cancers?

  • A
  • A
Partagez sur :

Des chercheurs américains sont parvenus à maintenir en vie, en laboratoire et jusqu'à une durée de deux ans, des cellules tumorales, une avancée à même de changer radicalement la manière de traiter les personnes atteintes d'un cancer, révèle lundi une étude.

Jusqu'à présent, les scientifiques n'étaient pas capables de cultiver des cellules cancéreuses pendant une aussi longue période, ou d'une manière similaire à celle qu'elles emploient pour se développer dans le corps humain.

Généralement, les médecins diagnostiquent les cancers et recommandent des traitements en fonction de fragments de tissus prélevés qui sont simplement réfrigérés ou sur lesquels on applique une laque afin de ne pas les altérer. L'étude, parue dans l'édition en ligne de la revue American Journal of Pathology, relance ainsi les espoirs qu'un jour les médecins seront en mesure de tester en laboratoire des traitements sur les propres cellules cancéreuses de leurs patients, avant de revenir vers eux avec un traitement ayant fait la preuve de son efficacité.