Prisonniers : l'OLP en exil s'en prend à Israël

  • A
  • A
Partagez sur :

Salim al-Zaanoun, président du Conseil national palestinien, Parlement en exil de l'OLP, a fait porter à Israël la responsabilité de l'état "critique" de deux prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis 64 jours. "Bilal Diab et Thaër Halahla sont désormais dans un état critique", a déclaré Salim al-Zaanoun, invitant "les autorités israéliennes à respecter les lois internationales quand ils ont à faire à des prisonniers".

"J'appelle le monde et les organisations internationales à mettre fin aux violations des droits de l'Homme commises par Israël qui se croit au-dessus de la loi", a-t-il dit dans une déclaration à Amman. Bilal Diab, âgé de 27 ans, a été transféré mercredi de la prison israélienne de Ramlé près de Tel-Aviv à l'hôpital proche de Assaf HaRofeh, a indiqué son avocat Jamil Khatib. Thaër Halahla, 34 ans, est également à sa 64è journée de grève de la faim et dans un état également critique, en dépit de sérieuses inquiétudes à propos de son état de santé.