Palestine : Israël contre un vote de l'ONU

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a affirmé lundi qu'une reconnaissance d'un Etat palestinien à l'ONU hors des négociations avec Israël "détruirait tout" ce qui a été accompli dans ce cadre. "Cela va détruire tout ce ce que nous avons accompli à ce jour", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse conjointe à Jérusalem avec son homologue argentin Hector Timerman, dont le pays a reconnu en décembre "la Palestine comme un Etat libre et indépendant à l'intérieur des frontières de 1967".

Les Palestiniens se préparent à demander aux Nations unies de reconnaître un Etat palestinien qui entrerait à l'ONU, a réaffirmé le 20 mars à l'AFP le principal négociateur palestinien Saëb Erakat, ajoutant sans fixer de date qu'il s'agissait d'une décision du président palestinien Mahmoud Abbas.

Le gouvernement israélien écarte tout retour aux frontières d'avant la guerre des Six-Jours de juin 1967, qui consacrerait un Etat palestinien sur l'ensemble de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, avec Jérusalem-Est comme capitale. Arguant qu'un Etat palestinien ne peut être créé qu'à la suite d'un accord avec Israël, il a déjà évoqué des mesures de rétorsion contre l'Autorité palestinienne si elle persistait dans son projet.