Mort du peintre israélien Uri Lifshitz

  • A
  • A
Partagez sur :

Un des grands maîtres de la peinture et de la sculpture israéliennes, Uri Lifshitz, est décédé samedi à Tel-Aviv à l'âge de 75 ans, a indiqué sa famille. Né en 1936 au kibboutz Givat Hashlosha où il devait être inhumé dimanche, Uri Lifshitz, un autodidacte, fut l'un des artistes les plus en vue de l'école des abstraits lyriques "Horizons nouveaux", aux côtés notamment de Ygal Tumarkin et Rafie Lavie.

Animateur de la bohème intellectuelle du groupe dit du "café Kassit" dans les années 60 et 70, et connu pour son goût de la provocation, ce portraitiste de génie a peint pendant des décennies les figures les plus diverses d'Israël, chanteurs, poètes, hommes politiques, juges ou professeurs. Divers importants Prix israéliens lui ont été décernés pour son oeuvre, notamment celui du Musée de Tel-Aviv et le Prix Dizengoff. Il laisse sept enfants issus de trois mariages.