Israël refuse un retour aux frontières de 1967

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a assuré lundi qu'Israël ne se reviendrait jamais aux frontières "indéfendables" de 1967, dans un discours prononcé à Washington devant le Congrès annuel du principal lobby pro-Israël aux Etats-Unis, l'AIPAC. "Je veux vous assurer d'une chose, (la paix) doit garantir la sécurité à Israël et donc Israël ne peut retourner aux frontières indéfendables de 1967", a-t-il déclaré.

Après l'AIPAC lundi, Benjamin Netanyahu devait s'adresser mardi au Congrès, quelques jours après un désaccord très public avec le président américain Barack Obama sur le processus de paix. L'American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) est le principal groupe d'influence pro-israélien aux Etats-Unis et revendique quelque 100.000 membres.