Inculpations après les attentats de Tripoli

  • A
  • A
Partagez sur :

Deux hommes, dont un dignitaire sunnite proche du gouvernement syrien, ont été inculpés au Liban dans le cadre de l'enquête sur les attentats à la bombe contre deux mosquées qui ont fait 42 morts et des centaines de blessés la semaine dernière à Tripoli, dans le nord du pays, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Un tribunal militaire accuse le cheikh Ahmad Gharib et un autre homme, Mostafa Houri, d'avoir créé un groupe armé et une cellule terroriste pour s'attaquer aux institutions libanaises. Les deux hommes seraient les instigateurs des attentats contre les mosquées sunnites vendredi dernier à Tripoli.