Il parle d'Obama avant d'être exécuté

  • A
  • A
Partagez sur :

Un Américain a été exécuté mardi soir dans l'Oklahoma (sud) en pleine soirée électorale, et ses dernières paroles ont été consacrées à la "course serrée" à la Maison Blanche. Garry Thomas Allen, dont l'exécution avait été reportée par trois fois, a été déclaré mort par injection létale à 18h10 locales (00h10 en France), un peu moins d'une heure avant la clôture des bureaux de vote dans cet Etat.

"Obama a gagné deux des trois comtés" de l'Oklahoma, avait déclaré le condamné peu avant le début de l'exécution, "cela va être une course très serrée", a-t-il commenté. Le condamné, âgé de 56 ans, a semblé ensuite surpris que l'exécution ait lieu.