G8 : Hollande pessimiste sur la Syrie

  • A
  • A
Partagez sur :

François Hollande s'est montré lundi pessimiste sur la possibilité d'avancer vers une solution au conflit syrien avec la Russie lors du sommet du G8 en Irlande du Nord. "Je pense qu'il ne faut pas avoir trop d'illusions, ce n'est pas ici, au G8, que nous allons trouver la solution", a dit le président français, qui doit s'entretenir en privé avec le président russe Vladimir Poutine lundi. François Hollande a critiqué à son arrivée au sommet le soutien qu'apporte la Russie au régime syrien dans le conflit.

"Comment peut-on admettre que la Russie continue de livrer des armes au régime de Bachar al Assad alors que l'opposition n'en reçoit que très peu et est aujourd'hui massacrée ?", a-t-il demandé en se défendant toutefois de vouloir isoler la Russie ou de "la mettre à l'index". Évoquant les 100.000 morts qu'a fait selon lui le conflit, François Hollande a dit que la Russie ne pouvait pas être "insensible" à la situation humanitaire du pays ou imaginer que le président syrien puisse rester au pouvoir.